Actualités

13 janvier 2022

L’ÉCART DÉVOILE SA PROGRAMMATION HIVERNALE 2022

Source

Audrée Juteau
l'Écart

  • Téléphone

    819 797-8738

  • Courriel

    info@lecart.org

L’Écart dévoile sa programmation hivernale 2022. Elle se rend à nous par différents portails; en présence, virtuellement, ou encore par l’entremise d’un conte. Jouant avec des variants et variantes, elle demeure imprévisible dans son accueil. Mais chose certaine, elle convie, se déploie sous maintes formes et reflète des enjeux actuels.

Certain.e.s dialoguent avec le territoire, d’autres nous engagent dans des réflexions philosophiques sur notre rapport à l’autre ou s’aventurent dans les méandres du colonialisme et de l’identité.

Résidences, expositions en galerie, expositions en ligne, performances en danse expérimentale, en chant, conte pour enfants et adultes; des projets qui s’infiltrent les uns dans les autres et regroupant des artistes de l’Abitibi-Témiscamingue, du Québec, de l’Ontario et de l’Espagne.

Et oui! L’échange croisé entre Homesession à Barcelone et l’Écart se concrétise (on croise les doigts). Les artistes Marc-Olivier Hamelin et Geneviève et Matthieu s’envolent vers l’Espagne au printemps. Et l’Écart accueille deux artistes catalans. Le centre se réjouit également d’un premier partenariat avec le FTA prenant la forme d’une résidence en juin pour clôturer la saison.

À notre grand bonheur, l’auteur Alexandre Castonguay signe les textes de la saison. Son écriture rafraichit notre regard et rend avec justesse la démarche de chaque artiste.

L’ouverture hivernale du centre se fera le 27 janvier avec des expositions d’Émilie B. Côté et de Sarah Thibault, artistes en résidences en janvier à l’Écart. La galerie se transformera en décor bourgeois avec Sarah Thibault, sous lequel se cache des préoccupations anarchistes et féministes. Émilie B. Côté nous transportera dans une réflexion sur la condition humaine, sur ce qui nous lie à l’environnement à travers des œuvres sculpturales intégrant de la matière organique et vivante.

Programmation hivernale complète

Du 27 janvier au 13 mars 2022
Émilie B. Côté (Ville-Marie)
La résilience des végétaux
Résidence + exposition + finissage
« Quand la mousse et les champignons grugent puis gagnent sur l’équipement des villes, l’artiste originaire du Témiscamingue y voit un acte de résilience, voire de résistance, peut-être l’ultime défiance de la chlorophylle sur les poutres d’acier. […] Des œuvres racinaires, vivantes, qui crient leur soif de reconquête, qui réclament leur droit d’accès immémorial aux plates-bandes sur celui des fleurs inadaptées, annuelles. »
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 27 janvier au 13 mars 2022
Sarah Thibault (Québec)
L’intimité spectacle
Résidence + exposition + finissage
« Le décor intérieur, c’est l’intime qui véhicule l’idéologie du pouvoir et qui envahit par la ruse la forteresse des mœurs les plus protégées. De son travail recèle une réflexion féministe et anarchiste qui prend à partie la bourgeoisie, ses symboles traditionnels afin d’extraire le sens et, avec ludisme et humour, les retourner contre eux-mêmes. »
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 01 février au 01 mars 2022
Dominic Lafontaine (Timiskaming First Nation)
Oeuvre numérique surprise en ligne

Du 07 au 19 février 2022 (en partenariat avec L’Annexe-A)
Ellen Furey avec Alanna Stuart, Romy Lightman, Christopher Willes (Montréal, Toronto)
Lay hold to the softest throat
Résidence + présentation (danse expérimentale et chant)
« Une quête de sainteté terreuse et Dadaïste transcende la recherche menée par le quatuor, qui se poursuit dans l’espace même de l’exposition L’intimité spectacle de l’artiste visuelle Sarah Thibault. […]Une histoire d’amour expérimentale et dévotionnelle qui célèbre l’intériorité de la dimension humaine, à la fois boueuse et céleste. »
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 19 mars au 24 avril 2022 (en partenariat avec le MA Musée d’Art)
Sovann Rochon Prom-Tep, Laïla Mestari, avec Angélique Willkie et Samantha Hinds (Montréal)
Sam & Angèle
Performance + exposition (danse, chant et art visuel)
« Sam et Angèle opère hors les pistes, sur une plaine où est projeté le cinéma fictif de la construction identitaire. À travers l’exploration du doute, de l’amour propre et du sacré, le soi patenté se dissipe laissant apparaître l’image du soi floue, un reflet vague dans une fenêtre embuée. »
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 31 mars au 24 avril 2022 échange Barcelone/AT
Anna Irina Russell (Barcelone)
Lo que digo nunca es lo que digo sino otra cosa
Résidence + exposition + vernissage
« En marge d’une information tangible, évidente, voir criarde, sied la communication inconsciente, le message résiduel et non hégémonique. C’est sur ces codes qui nous filent sous le nez, mais qui pourtant s’infiltrent et s’accumulent en nous et partout que l’artiste Anna Irina Russell fonde sa recherche. Derrière l’arbre, la forêt…»
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 31 mars au 24 avril 2022
Jon Pham McCurley (Toronto), commissaire Jenn Jackson (Vancouver)
Skull Island
Résidence + exposition + vernissage
« Il nous propose, avec l’exposition Skull Island, une incursion dans son histoire familiale. Décoloniser les esprits en récupérant les symboles du conquérant et les retourner contre lui. Ces fables douteuses sont dépliées par la vidéo, la sculpture, la littérature, et traversées d’un humour tranchant et moqueur mis en scène par un filou téméraire. »
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 01 au 30 avril 2022
Sarah Thibault (Québec)
Oeuvre numérique surprise en ligne

Du 05 mai au 05 juin 2022 échange Barcelone/AT
Fito Conesa (Barcelone)
Rouyn-Noranda’s symphony
Résidence + exposition + vernissage
« La trace de l’activité industrielle sur l’environnement raconte une histoire. […] En sous couche, il existe des histoires parallèles, différentes. Les réunir toutes, dans le dessein qu’elles s’annulent, et ce, sans nier les trous, les monticules et les ruines inhérentes à l’extraction des ressources naturelles, résume la démarche. »
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 05 mai au 05 juin 2022
Fanny Mesnard (Québec), commissaire Manon Tourigny (Montréal)
Titre à venir
Exposition + vernissage + heures du conte en partenariat avec Collectif territoire
« Une incursion dans un monde mythologique, onirique, peuplé de bêtes impossibles aux caractères signifiants, actuels et politiques, attend le public qui entrera dans la «fable». »
— extrait d’Alexandre Castonguay

Du 01 au 30 juin 2022
Carolyne Scenna (Montréal)
Oeuvre numérique surprise en ligne

Du 09 au 23 juin 2022
Résidence FTA

 

Pour plus d’information sur les projets et les artistes consultez le www.lecart.org

Audrée Juteau
Directrice générale et artistique de l’Écart
audree.juteau@lecart.org
(514) 962-1499

Site Web
Communiqué