Actualités

12 septembre 2022

EN ART ET CULTURE : NE TOUCHE PAS À MA RÉGION SANS MON CONSENTEMENT!

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue
Source

Camille Dallaire
Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

  • Téléphone

    8197649511

  • Courriel

    com@ccat.qc.ca

Rouyn-Noranda, le lundi 12 septembre 2022 – En cette période électorale, le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue (CCAT) tient à rappeler aux candidat.e.s se présentant aux élections provinciales, l’importance de consulter les acteurs et actrices du milieu artistique et culturel de la région avant de leur imposer des modèles développés pour les réalités qui ne sont pas issus de leurs besoins.

En Abitibi-Témiscamingue, il est important de réfléchir à partir des besoins du milieu artistique et culturel pour que les politiques soient adaptées à notre réalité. En septembre 2021, le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue publiait l’étude Temps d’arrêt 2016-2019, un portrait du secteur des arts et de la culture en Abitibi-Témiscamingue. Ce portrait se fondait sur des données statistiques pour établir les grandes tendances de la période et mettre en lumière les faits saillants.

À titre d’exemple, après plus de 8 rencontres, des lettres envoyées aux différents politicien.ne.s responsables de ce dossier, et 15 mois depuis l’annonce de 25 millions de dollars pour la réalisation de l’Espace Bleu en Abitibi-Témiscamingue, personne n’a pu nous informer sur le modèle d’affaires mis en place pour l’intégration de ce projet dans l’écologie culturelle et artistique de la région.

En mettant en relation plusieurs données contenues dans ce portrait que vous pouvez consulter de façon exhaustive en annexe de ce communiqué, de grands contrastes ont émergé et fait apparaître des enjeux autour desquels le CCAT invite les candidat.e.s des différents partis politiques à se prononcer.

  • Quels mécanismes proposez-vous d’utiliser pour que les réels besoins de l’Abitibi-Témiscamingue soient considérés en amont dans les décisions gouvernementales?

Le mode actuel d’attribution des aides financières au milieu des arts et de la culture néglige le financement de la création en Abitibi-Témiscamingue.

  • De quelle façon votre parti va revoir ou bonifier les dispositifs de financement pour soutenir directement le travail de création des artistes?

L’accessibilité à l’offre culture implique certes des infrastructures, mais aussi des équipes pour y accueillir les publics.

  • Quelles actions ou mesures allez-vous mettre en place pour consolider les équipes de travail des organisations notamment en matière de médiation artistique et culturelle?

Le secteur des arts et de la culture contribue au lien social et favorise l’intégration des nouveaux citoyens de la région.

  • Selon vous, quels impacts concrets ont les arts et la culture sur le développement socio-économique de l’Abitibi-Témiscamingue?

RÉPONDRE AUX QUESTIONS ICI

Les candidat.e.s ont jusqu’au 26 septembre pour nous transmettre leurs réponses. Par la suite, l’information sera partagée à l’ensemble de la collectivité artistique et culturelle, ainsi qu’aux médias, par l’entremise de notre site Web et sur les réseaux sociaux.

 

-30-

 

Contact

Camille Dallaire, agente de communications

Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue

com@ccat.qc.ca

(819) 764-9511 poste 28

Site Web
Communiqué