Formations

Dimanche 8 novembre 2020 de 9 h 30 à 11 h 30

Perfectionnement de la pratique professionnelle en musique traditionnelle québécoise au violon – NDQA2008

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

  • Cette formation de niveau intermédiaire et avancé s’adresse aux violonistes professionnels
  • Préalables : compétences intermédiaires au violon et connaissance de base ou intermédiaire du répertoire traditionnel québécois
  • Formation en ligne

Lieu

En ligne

  • Cout

    15 $ (valeur de 60 $)

Description

L’activité vise à approfondir les connaissances et les compétences des participants dans deux dimensions de l’interprétation du répertoire traditionnel du Québec : la technique instrumentale au violon et la démarche d’interprétation (choix du répertoire, arrangements, etc.). La formation vise à fournir des outils concrets aux participants afin d’enrichir leur démarche musicale personnelle et professionnelle.

Objectif

Aux termes de la formation, les participants seront en mesure :

  • De mettre en pratique de nouvelles techniques instrumentales correspondant aux standards du milieu musical traditionnel actuel (ornementation, techniques d’archet, techniques d’interprétation variées);
  • D’évaluer les forces et les lacunes de leur démarche d’interprétation et de sélectionner les outils les plus appropriés à leur enrichissement (recherche et sélection du répertoire, principes généraux d’arrangements).
  • D’enrichir leur pratique professionnelle en s’inspirant de l’expérience des formateurs et de continuer leurs recherches à partir des éléments mis en avant durant la formation.

Formateur / Formatrice

Violoneux montréalais, Alexis Chartrand  se produit depuis plusieurs années sur la scène québécoise et internationale. Marqué par les liens qui unissent les musiques et les danses traditionnelles du Québec, il est connu pour son accompagnement énergique de la gigue et des danses de figures. Tirant son inspiration de la tradition musicale québécoise, il s’est aussi intéressé aux musiques irlandaises et écossaises ainsi qu’au répertoire de musique ancienne. Il a également étudié la musique classique et la composition contemporaine. Il collabore fréquemment avec les danseurs Anne-Marie Gardette et Pierre Chartrand et explore avec Mélissandre Tremblay-Bourassa les gestes et sonorités du répertoire traditionnel et contemporain. Son travail avec le multi-instrumentiste Nicolas Babineau a mené à la production de deux albums, Gigues à 2 faces (2017) et Un beau p’tit son (2019) et leurs performances ont été appréciées à travers le Québec, le Canada, les États-Unis et la Suède. Ses recherches sur les liens entre les styles d’interprétation traditionnels et baroques ont été supportées par le Conseil des arts du Canada et le Centre des musiciens du monde. Son enseignement a pu être apprécié à CAMMAC, à Sutton et à Saint-Alexandre-de –Kamouraska (Québec), au Boxwood Festival (Nova Scotia) ainsi qu’à l’Université Carleton (Ontario) où il a donné des ateliers portant sur le violon, le répertoire traditionnel et l’histoire de la musique traditionnelle du Québec.