Formations

Mardi 2 mars 2021 de 9 h à 12 h

JH2103 – Droit d’auteur et numérique : comment protéger ses créations sur Internet

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

  • S’adresse aux travailleurs culturels de toutes les disciplines. Les artistes de toutes les disciplines titulaires de droits d’auteur sur les oeuvres sont également bienvenus.

Lieu

En ligne

  • Cout

    30 $ (valeur de 120 $)

Description

Internet est devenu le lieu d’échange et de diffusion de prédilection dans le domaine culturel. Tout est simplifié pour donner accès rapidement et efficacement à de la musique, des photographies ou encore des vidéos. L’auteur peut ainsi toucher un public plus large et communiquer, voire vendre plus facilement ses œuvres. Toutefois, à chaque avantage son inconvénient; contrôler les diffusions et rediffusions et même la contrefaçon de son œuvre est devenu de plus en plus compliqué. La Covid-19 n’a pas aidé à améliorer la situation, poussant chacun à se tailler une place en ligne, sans avoir le temps de prendre de mesures de précaution et sans savoir comment combattre les cybercontrefaçons.

Que peut-on diffuser en ligne? Cette question est au cœur de la formation, qu’elle soit posée par les artistes, les travailleurs autonomes ou encore les diffuseurs. L’objectif sera de faciliter la prise de conscience de ses droits et de leur limite sur Internet grâce à une formation axée sur la pratique, pour ensuite rendre les participant.e.s capables de diffuser correctement et de se protéger efficacement.

Objectif

Au terme de la formation, les participant.e.s seront en mesure de : 

  • Comprendre les bonnes pratiques et les conditions liées à la protection, à la protection conférée et aux exceptions en matière de droit d’auteur;
  • Analyser les enjeux du numérique avec ses nouveaux acteurs et leur impact sur le droit d’auteur;

  • Connaitre les protections garanties par la loi, celles garanties par les géants du Web ainsi que les protections individuelles et indépendantes.

Formateur / Formatrice

La pratique de Me Erwan Jonchères comme avocat et chercheur en cyberjustice s’axe principalement autour de la protection des données, de la blockchain et du droit des affaires.
Me Valentine Cheviron s’intéresse tout particulièrement à l’impact des nouvelles technologies dans le domaine de la culture. Sa pratique s’axe principalement autour du litige en droit d’auteur et de la rédaction de contrat en propriété intellectuelle.

  • Organisme à but non lucratif, le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue (CCAT), qui compte actuellement environ 300 membres, regroupe des organismes, des artistes et des travailleurs culturels en provenance des différentes disciplines auprès desquelles il intervient.

  • Nos partenaires

© 2020, CCAT
Web + Programmation LEBLEU