Formations

Mardi 29 avril 2014, de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h30

FP14A3 – MÉDIATION CULTURELLE

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

  • S’adresse aux agentes VVAP
  • Les agents de développement local et rural peuvent également suivre la formation

Lieu

Rouyn-Noranda, salle Pauly de la bibliothèque municipale [201, avenue Dallaire]

  • Cout

    80$ (valeur de 320$)

Description

Au Québec, le terme « médiation culturelle » est maintenant utilisé par un nombre croissant d’intervenants culturels et chapeaute un vaste ensemble de pratiques allant des actions de développement des publics à l’art participatif et communautaire. Les instances gouvernementales et les municipalités mettent sur pied des programmes visant à contrer l’exclusion culturelle d’une grande partie de la population, alors que les organismes et les artistes multiplient des démarches inédites de rencontre et d’interaction avec les citoyens. Les multiples formes que revêtent la notion et la pratique de la médiation culturelle, ses obstacles et ses enjeux, posent la question plus générale de la condition et de la mutation de la culture aujourd’hui.
Cet atelier combine une partie plus théorique de présentation des concepts liés à la médiation culturelle, des exemples de projets réalisés ou soutenus par Culture pour tous et des présentations par les participant/es même.
Au Québec, le terme « médiation culturelle » est maintenant utilisé par un nombre croissant d’intervenants culturels et chapeaute un vaste ensemble de pratiques allant des actions de développement des publics à l’art participatif et communautaire. Les instances gouvernementales et les municipalités mettent sur pied des programmes visant à contrer l’exclusion culturelle d’une grande partie de la population, alors que les organismes et les artistes multiplient des démarches inédites de rencontre et d’interaction avec les citoyens. Les multiples formes que revêtent la notion et la pratique de la médiation culturelle, ses obstacles et ses enjeux, posent la question plus générale de la condition et de la mutation de la culture aujourd’hui.
    
Cet atelier combine une partie plus théorique de présentation des concepts liés à la médiation culturelle, des exemples de projets réalisés ou soutenus par Culture pour tous et des présentations par les participant/es même.

Objectif

À la fin de cette journée de formation, les participant/es auront acquis des connaissances et des outils leur permettant, par exemple, de :
• Développer des argumentaires sur la dimension culturelle le développement local;
• Identifier les compétences nécessaires à la pratique du métier de médiateur;
• Concevoir des projets de médiation en partenariat avec les milieux locaux;
• Partager les préoccupations communes qui interrogent ce champ d’action, son rôle, sa pertinence et sa fonction dans le contexte actuel des pratiques culturelles;
• Initier une réflexion sur une mise en réseau locale et régionale de la médiation culturelle.
À la fin de cette journée de formation, les participant/es auront acquis des connaissances et des outils leur permettant, par exemple, de :
  • Développer des argumentaires sur la dimension culturelle le développement local;
  • Identifier les compétences nécessaires à la pratique du métier de médiateur;
  • Concevoir des projets de médiation en partenariat avec les milieux locaux;
  • Partager les préoccupations communes qui interrogent ce champ d’action, son rôle, sa pertinence et sa fonction dans le contexte actuel des pratiques culturelles;
  • Initier une réflexion sur une mise en réseau locale et régionale de la médiation culturelle.

Formateur / Formatrice

Artiste et gestionnaire culturelle, Eva Quintas travaille à titre de directrice de projets au sein de Culture pour tous depuis 2005. Elle y est responsable du développement des contenus, des ressources et de l’expertise de l’organisme en termes de médiation artistique et culturelle. À ce titre elle voit à l’organisation des activités de formation et de diffusion des savoirs et dirige des programmes d’art dans la communauté. Son action la plus récente vise le développement territorial, en suscitant l’émergence de pôles régionaux d’innovation en médiation culturelle. Elle a auparavant été la coordonnatrice fondatrice de Culture Montréal de 2001 à 2004. Active dans le champ de la création numérique, elle est cofondatrice et vice-présidente du centre d’artiste montréalais Agence TOPO voué à l’art multimédia et mène, en parallèle, une pratique artistique en photographie et art numérique.
      
    
      
Culture pour tous est un organisme indépendant dont la mission est de contribuer à faire reconnaître les arts et la culture comme dimensions essentielles du développement individuel et collectif en favorisant la participation des citoyens à la vie culturelle. L’organisme catalyse et propose des initiatives qui favorisent la démocratisation des arts et de la culture au Québec en misant sur son expertise et ses pratiques en médiation culturelle. Les Journées de la culture, le Carnet de la culture (outil au service du milieu scolaire), le Parcours interculturel (initiative de valorisation des artistes professionnels issus de l’immigration), les colloques internationaux La Rencontre, de même que des projets artistiques tels Les Convertibles et Art au travail sont autant d’actions culturelles produites par Culture pour tous.