Formations

Jeudi 18 février, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30

FH1603 – SURVIVRE À UNE DEMANDE DE SUBVENTION

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

  • S’adresse aux artistes et travailleurs culturels de toutes les disciplines qui doivent rédiger des demandes de subvention dans le cadre de leur pratique.

 

Lieu

Amos - Vieux- Palais, 101 3e Avenue E, 2e étage

  • Cout

    55 $ (valeur de 220 $)

Description

Trop souvent, l’expression « demande de subvention » fait peur et est associée aux mots douleur, frustration et perte de temps. Par contre, pour un artiste ou un travailleur culturel, les demandes de subvention sont habituellement un passage obligé afin d’obtenir les fonds nécessaires à l’élaboration de projets artistiques et culturels.

Cette formation vise donc à démythifier les programmes de demandes de subvention en général et à outiller les participants afin qu’ils soient en mesure d’aborder de façon plus positive et organisée leurs dépôts de demande d’aide financière, tout cela dans le but qu’à la suite de cette formation, leurs projets soient conformes aux programmes d’aide financière, qu’ils soient plus structurés, mieux élaborés et plus vendeurs aux yeux d’un jury de pairs ou d’un comité de sélection.

Objectif

  • Comprendre l’importance de déposer un projet complet, soigné et de qualité pour espérer obtenir l’aide demandée et la façon de procéder
  • Laisser tomber des préjugés à l’endroit des demandes de subvention et ainsi affronter cette tâche un peu moins à reculons
  • Comprendre les différences entre les programmes de subvention afin d’appliquer dans le bon programme et d’adapter le projet selon le langage du programme désiré
  • Décortiquer les projets de demande d’aide financière afin de ne rien oublier, de se rendre la tâche moins lourde et de pouvoir déléguer
  • Être en mesure de présenter un dossier de qualité à un programme de demande de subvention

 

Formateur / Formatrice

D’abord issue du milieu de la création et ayant étudié le cinéma à l’Université de Montréal, Émilie Villeneuve a rapidement acquis de nombreuses expériences et une grande crédibilité au plan de la gestion de projets, tant au sein d’entreprises privées que d’organismes à but non lucratif, que ce soit chez TVC9, Productions Nova Média, le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue ou Productions Balbuzard. Elle a cofondé en 2004 le Festival du DocuMenteur, qu’elle a dirigé pendant 9 ans, et a également été réalisatrice, productrice ou directrice de production sur de nombreux projets de création indépendants (Petit Simon, Voir Ali, Alex marche à l’amour). Depuis janvier 2016, Émilie Villeneuve est directrice du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.