Formations

Samedi le 3 novembre de 8 h 45 à 9 h 45

FA1811 – ATELIER DE VIOLON AVANCÉ AVEC STÉPHANIE LÉPINE (3/6)

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

• S’adresse aux musiciens et aux professeurs de musique

  • ATELIERS EN COLLABORATION AVEC LE 1ER FESTIVAL DE MUSIQUE TRAD DE VAL-D’OR
  • Dans le mouvement de renaissance de la musique traditionnelle du Québec, un nombre important de musiciens talentueux portent fièrement les traditions musicales qui font partie intégrante du patrimoine culturel québécois. En partenariat avec le 1er Festival de musique TRAD de Val-d’Or, le Conseil de la culture offre 6 ateliers de musique traditionnelle
  • Lieu

    Polyvalente Le Carrefour, Val-d'Or (125, rue Self, J9P 3N2)

    • Cout

      15$ (valeur de 60$)

    Description

    Cet atelier vous permettra d’améliorer l’interprétation du répertoire et la compréhension du style par l’apprentissage de pièces faisant partie du répertoire traditionnel.

    Objectif

  • Développer la capacité d’apprendre des pièces à l’oreille
  • Apprendre à une vitesse modérée et approfondir le style et les détails se trouvant dans le répertoire traditionnel québécois (accents, ornementations, légère variation, swing
  • Formateur / Formatrice

    Violoniste de talent depuis plus de 25 ans, Stéphanie Lépine est née et évolue toujours au sein d’une famille de musiciens. Elle a fait ses études collégiales en musique classique. En 1996, elle a peaufiné sa formation en musique traditionnelle québécoise auprès de l’ethnomusicologue et musicienne Lisa Ornstein ainsi qu’en musique traditionnelle irlandaise avec le célèbre violoniste irlandais Kevin Burke en 1998. Membre fondatrice du groupe de musique traditionnelle La Galvaude (1992), Norouet (2000), Excès de trad. (2008), Duo Lépine-Branchaud (2015), son talent l’a menée à se classer parmi les finalistes de la prestigieuse compétition canadienne de violon : Canadian Grand Masters Fiddling Competition (2009). Son jeu énergique, sensible et envoutant s’est fait entendre en spectacle à travers l’Amérique du Nord. Elle a par ailleurs partagé la scène avec divers groupes dont :Ojnab (Jean-Paul Loyer), Oliver Schroer, et Galant, tu perds ton temps. En 2015, elle a fait paraitre La Grande Ligne, un 1er album solo composé d’airs traditionnels tirés du répertoires familial ainsi que du répertoire de nos grands violoneux du 20e siècle. Son style, profondément tributaire de l’héritage traditionnel québécois, laisse aisément percevoir des influences irlandaises, fruit d’un souci de justesse dans sa technique et dans l’interprétation des pièces du répertoire traditionnel. Soucieuse de partager cet héritage culturel qu’est la musique traditionnelle québécoise, elle fait partie des membres fondateurs du Camp de violon traditionnel au Québec qui a été fondé en 2008. Excellente pédagogue, elle continue de transmettre son savoir lors de camps spécialisés en musique traditionnelle ou en cours privés. Passionnée par la musique associée à la danse, on peut l’entendre fréquemment dans les veillées où elle nous entraine subtilement dans une danse sans fin.