Appels de projets

Appel de projet : ÉCHANGES D’ARTISTES ET D’ATELIERS-RÉSIDENCES QUÉBEC – MAROC

Description

Désireux de participer à l’effort amorcé par le gouvernement du Québec pour intensifier la présence des créateurs québécois dans de nouveaux territoires et des milieux culturels stimulants, le Conseil des arts et des lettres du Québec (Conseil) a conclu en 2019 une entente de partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Communication du Royaume du Maroc (MCCRM) visant la mise en place d’un programme d’échanges d’artistes et d’ateliers-résidences entre le Québec et le Maroc.

Dans le cadre de cet échange, un artiste québécois en arts visuels ou en bandes dessinées pourra séjourner deux mois à l’Institut national des beaux-arts de Tétouan (INBA de Tétouan). Un lieu d’habitation et un espace de travail seront mis à la disposition de l’artiste québécois par le MCCRM.

En contrepartie, un artiste marocain en arts visuels ou en bandes dessinées sera accueilli au Québec, pour une égale durée, par l’organisme Adélard, de Frelighsburg.

Objectifs

Le Conseil vise cinq objectifs à l’égard de son programme d’ateliers-résidences :

 

  • Soutenir et stimuler les créateurs(-trices) en mettant à leur disposition un environnement et des moyens appropriés à la réalisation et à la diffusion de leurs œuvres.
  • Favoriser le ressourcement des artistes et des écrivain(e)s en leur donnant accès à un milieu culturel nouveau et stimulant.
  • Permettre l’échange de points de vue artistiques ou littéraires et contribuer à l’établissement de liens durables entre les créateurs(-trices) du Québec et ceux (celles) de l’étranger.
  • Promouvoir le travail et le développement de la carrière des artistes québécois(es) à l’étranger.
  • Développer de nouveaux réseaux de création, de production et de diffusion artistiques.

Admissibilité

Les artistes et écrivain(e)s québécois(es) ayant au moins cinq ans de pratique peuvent dès maintenant déposer leur candidature, et ce, jusqu’au 13 janvier prochain. Rappelons que cette année, le programme de résidences accepte des artistes œuvrant en arts visuels ou en bande dessinée .

Inscription

Pour vous inscrire, cliquez ici

Plus d'informations

Fondée en 1945, par l’artiste espagnol Don Mariano Bertucci, l’École préparatoire des beaux-arts de Tétouan (1945 à 1956) est devenue au fil des ans l’École nationale des beaux-arts de Tétouan (1957 et 1993) et, depuis 1993, l’Institut national des beaux-arts (INBA) de Tétouan. Aujourd’hui l’INBA de Tétouan est un établissement de formation supérieure dans le domaine des arts plastiques et appliqués.

L’INBA de Tétouan dispose de trois départements principaux :

  • Le département Art comprend une formation en : peinture, dessin, sculpture, gravure, photographie, vidéo d’art, performance et installation;
  • Le département Design publicitaire comprend une formation en : cultures graphiques, architecture d’intérieur et design;
  • Le département Bandes dessinées assure une formation dans le domaine du récit en images.

L’INBA de Tétouan est reconnu comme un lieu d’excellence pour la formation qu’il dispense, mais également pour son ouverture sur les collaborations internationales; professeurs invités, rencontres entre artistes marocains et étrangers, échanges d’étudiants, expositions et vernissages, participation à (et accueil) des rencontres internationales des écoles d’art, etc. De plus, des partenariats et des conventions de coopération et d’échange ont été signés avec des instituts, des centres de formation et des associations, au Maroc et à l’international.

Depuis 2000, l’INBA de Tétouan se distingue notamment par son enseignement et le rayonnement qu’il accorde à la bande dessinée. Depuis 2004, l’institut organise le Forum international de la bande dessinée de Tétouan qui par son envergure a fait de Tétouan «la capitale africaine du neuvième art».