Actualités

3 septembre 2020

Vernissage automnal au Rift

Source

Émilie B. Côté
Le RIft

  • Téléphone

    819 622-1362 poste 1002

  • Courriel

    emilie.lerift@gmail.com

Les nouvelles expositions présentées au Centre d’exposition du Rift du 25 septembre au 15 novembre 2020 seront dévoilées en présence des artistes lors du vernissage, le vendredi 25 septembre, à 17h. À noter que les mesures de distanciation sociales seront appliquées. En ce sens, les visiteurs présents devront se désinfecter les mains à l’entrée et le masque sera obligatoire. Aucune nourriture ne sera servie. Un service aux tables sera offert pour les breuvages, qui pourront être uniquement consommés lorsque les visiteurs seront assis aux tables. Le masque devra être remis pour la visite de l’exposition.

Hugo Gaudet-Dion, Ville-Marie / Gatineau – Panique Générale! (Dessin-Installation)

L’artiste témiscamien présente diverses stratégies d’altération de la figure humaine afin de présenter celle-ci de façon dramatique et traumatique. Son travail est un constant remodelage de ce que l’on attribue de plus sombre à l’humain. Ses propositions sont essentiellement figuratives, axées sur la mise en scène de personnages fictifs et expressifs, placés en situations confuses, intenses, exacerbées et catastrophiques. Il a pour objectif de provoquer des réactions fortes et spontanées, de stimuler l’échange autour des cordes sensibles de l’humain et de ses pulsions. Dans un même contexte, la naïveté et la malice s’entrechoquent, le bien et le mal coexistent, la tragédie amuse. Le mal-être des représentations humaines est montré sans privation. La noirceur pétille.

Titulaire d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université du Québec en Outaouais, Hugo Gaudet-Dion est un artiste témiscamien qui vit et travaille à Gatineau. Depuis 2009, il réalise plusieurs résidences d’artistes et présente de nombreuses expositions solos et collectives au Québec, en Ontario et à l’international. En 2018, il se mérite une bourse du CALQ pour un projet de recherche et création intitulé Agitations, en collaboration avec l’artiste Raymond Aubin.

Gabrielle Desrosiers, Rouyn-Noranda – A map showing the course of the Truelove river (Installation)

La pratique de Gabrielle Desrosiers navigue entre la performance et l’installation. Ses œuvres rassemblent photographie, sculpture, vidéo et objets collectionnés. Elle aborde l’installation dans une perspective scénographique et s’intéresse à la notion de reconfiguration du panorama. Ses recherches sont influencées par le paysage, l’anthropologie et la mythologie ainsi que par ses préoccupations concernant l’idéologie capitaliste et le comportement de la société occidentale. À la manière d’un collage, elle crée des environnements altérés par des jeux de proportions, de contrastes et de parcours. A Map Showing the Course of the TrueLove River est une installation composée principalement d’images trouvées et de photographies grand format dont les dimensions confrontent celles du corps humain. Cette œuvre aborde une réflexion sur la présence, l’absence et la disparition.

Née à Québec, Gabrielle Desrosiers réside actuellement à Rouyn-Noranda. Elle détient un diplôme en scénographie de l’École de théâtre de Saint-Hyacinthe (2007), un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia à Montréal (2018) et de l’Académie Bezalel des arts et du design à Jérusalem (2017). Depuis, elle expose en solo et présente ses performances partout au Québec. Elle est récipiendaire du Prix Relève du Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue (2020).

Espace Bistro: Maria Tremblay, Notre-Dame-du-Nord – Les couleurs de l’espoir (Peinture)

Peintre autodidacte, Maria Tremblay s’inspire entre autres, de la richesse et de la beauté de la langue française ainsi que du sens de ses mots, ce qui impulse vivement son processus créatif. À partir de croquis, elle crée soit à l’acrylique ou l’huile une œuvre figurative. Ses personnages, sculptés à la spatule, aux corps effilés et aux visages cachés, amènent le spectateur à s’approprier son univers où gravite un certain mystère. Sa palette de couleurs vivifiantes se fond à la sensibilité accordée à ses créations. Depuis 2012, la Galerie MPTresart représente son travail artistique dans le cadre de diverses expositions collectives. Ce lieu de diffusion dédié à l’art contemporain procure à son œuvre un rayonnement international grâce à l’importante vitrine virtuelle qu’il détient.

 

Site Web
Communiqué