Actualités

2 septembre 2020

Dès le 11 septembre, 3 nouvelles expositions au Centre d'exposition d'Amos

Source

Marianne Trudel
Centre d'exposition d'Amos

  • Téléphone

    819-732-6070

  • Courriel

    exposition@amos.quebec

Dès le 11 septembre au Centre d’exposition d’Amos,
3 nouvelles expositions pour amorcer l’automne:

DÉJOUER LES SENS – LA FONDERIE D’ART ACTUEL DANS TOUS SES ÉTATS
Une exposition itinérante du Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger

IL Y AVAIT L’ODEUR DES ARBRES – Julie Roch Cuerrier

J’AI LA TÊTE PLEINE DE TROUS… – Diane Dubeau

Amos, le 27 aout 2020 – C’est avec grand plaisir que le Centre d’exposition d’Amos amorce sa programmation automnale le vendredi 11 septembre à 17 h, avec l’ouverture de trois nouvelles expositions et ce, en présence de Mme Dominique Laquerre, directrice du Centre d’art Jacques-et-Michel Auger et de l’artiste Julie Roch Cuerrier.

Jusqu’au 8 novembre 2020 – dans la grande salle
DÉJOUER LES SENS – LA FONDERIE D’ART ACTUEL DANS TOUS SES ÉTATS
Une exposition itinérante du Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger sous le commissariat d’Émilie Granjon

Cette exposition met en valeur les avancées conceptuelles et technologiques qui permettent de révéler les enjeux actuels de la fonderie d’art par l’entremise de quinze artistes québécois majeurs. Les nouvelles pratiques questionnent l’usage traditionnel, jouent avec l’échelle, explorent l’hybridation des matières et développent des procédés qui donnent à voir des manières étonnantes de travailler le bronze et l’aluminium. D’où la déstabilisation que les œuvres peuvent provoquer !

Les artistes ; Patrick Bérubé, Catherine Bolduc, Paryse Martin, Chantal Brulotte, Pascale Archambault, Aline Martineau, Guillaume Lachapelle, Patrick Coutu, Marc Dulude, Éric Lapointe, Jordi Bonet, André Du Bois, Kaori Furuta, Jean-Pierre Morin et Alain-Martin Richard.

Grâce au soutien financier du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Jusqu’au 1er novembre 2020- dans les deux petites salles;

IL Y AVAIT L’ODEUR DES ARBRES – Julie Roch Cuerrier

Cette exposition propose une installation centrée autour d’un moulage en bronze de la souche d’un arbre planté à la naissance de l’artiste, par sa grand-mère, dans le jardin familial. La nature a voulu que l’arbre soit ravagé par une maladie appelée la rouille du pommier coïncidant avec l’année du décès de sa grand-mère. L’œuvre est à la fois une élégie à son aïeule et une mesure fossilisée de sa propre vie. En cristallisant la durée d’existence de cette forme vivante, l’artiste explore la possibilité de matérialiser l’expérience vécue et ressentie du temps.

Julie Roch-Cuerrier est une artiste de la relève en arts visuels, dont le travail mêle la sculpture, l’installation, la photographie et la vidéo, et allie sa formation en arts imprimés à ses intérêts pour les processus de déconstruction et de transformation. Centrées sur les notions de lieu, de matière et de matérialité, ses compositions sculpturales et visuelles suggèrent le passage du temps. Sa pratique prend la forme d’un ensemble d’expérimentations, à travers lesquelles, elle se questionne sur l’expérience humaine: la transmission du savoir et l’interconnexion des choses.

Son travail a été présenté dans des expositions individuelles et collectives au Canada et à l’international, notamment à Montréal (Galerie Division), à Londres (Whitechapel Gallery) et à Mexico (Biquini Wax). Elle a exposé ses œuvres lors de la triennale du London Open et de l’International Print Biennale. Mise en nomination pour le StartPoint Prize et le Young Masters Art Prize, Roch-Cuerrier a également été sélectionnée pour participer à des résidences d’artistes à l’international telles que SOMA Summer à Mexico et au National Glass Centre à Sunderland. Titulaire d’une maîtrise en arts du Royal College of Art de Londres et d’un baccalauréat en arts de l’Université Concordia de Montréal, Roch-Cuerrier vit et travaille à Montréal. Le Centre d’exposition d’Amos a déjà eu le plaisir de l’accueillir en 2015 avec l’exposition « Règne animal ».

J’AI LA TÊTE PLEINE DE TROUS…- Diane Dubeau

Cette exposition résulte d’une résidence de création effectuée auprès des parents de l’artiste tous deux atteints de démences différentes. Devant cette situation, l’artiste a décidé de travailler avec l’irrémédiable, de l’apprivoiser et de la transformer en expérience de création. Sur une période de neuf mois, elle a passé une journée complète par semaine avec chacun, accumulant du matériel photographique et sonore, mais également des images de la nature et du matériel végétal qu’elle relie aux désordres du cerveau. Ainsi ont pris forme ces bricolages réparateurs comme l’artiste les nomme. Des bricolages présentant tendrement des moments de rencontres entre une fille et sa mère, entre une fille et son père.

Diane Dubeau est une artiste à pratiques multiples. D’abord comédienne et metteure en scène, elle détient des diplômes en production et en interprétation respectivement de l’Option-théâtre de Saint-Hyacinthe et de l’École nationale de théâtre du Canada. Elle possède également une maîtrise en art dramatique de l’Université du Québec à Montréal. Après une longue appartenance au milieu théâtral de création, plus particulièrement au théâtre Espace Libre dont elle fut la première directrice artistique de 1999 à 2002 et au Théâtre de la Nouvelle Lune, au Nouveau Théâtre Expérimental, à Omnibus, elle complète un baccalauréat en peinture et dessin à l’Université Concordia. Peu de temps après la fin de ses études, elle présente Domestications, une exposition solo que le Centre d’exposition d’Amos a eu le plaisir d’accueillir en partie en 2011.

Il va sans dire que la pratique de Dubeau est multiforme et que sa préférence va à l’expérimentation et au décloisonnement. Elle combine technique et matériaux de diverses natures et accorde beaucoup d’importance au processus de création procédant par associations libres. Elle est à l’écoute du dialogue qui surgit entre elle et l’objet de création. Chaque projet visuel se formule à partir d’une interrogation.

Ces expositions sont présentées selon de nouvelles heures d’ouverture:

Lundi fermé
Mardi- Mercredi 13 h à 17 h 30
Jeudi –Vendredi de 13 h à 17 h 30 et 18 h 30 à 20 h 30
Samedi de 10 h à 12 h et 13 h à 17 h
Dimanche de 13 h à 17 h

Entrée libre

Le Centre d’exposition d’Amos est une institution muséale agréée par le gouvernement du Québec et qui bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.

– 30 –

Site Web
Communiqué