Actualités

5 janvier 2017

À compter du 13 janvier, le Centre d’exposition d’Amos débute sa nouvelle programmation 2017

Source

Marianne Trudel
Centre d'exposition d'Amos

  • Téléphone

    819-732-6070

  • Courriel

    exposition@ville.amos.qc.ca

À compter du 13 janvier, le Centre d’exposition d’Amos débute sa nouvelle programmation 2017 avec les expositions :

• FRANCHIR LA LIGNE ROUGE… peinture de RENÉE CARRIER
• REPAI (È) RES, peinture de DEBBY TALBOT

Amos, le 3 janvier 2017 – C’est avec grand enthousiasme que le Centre d’exposition inaugure sa programmation 2017 avec des expositions hautes en couleur ! Deux artistes proposant des expositions fort distinctes l’une de l’autre, mais qui trouvent écho dans l’exploration de la couleur. Ces deux expositions seront inaugurées le vendredi 13 janvier à 17 h en présence des artistes, Renée Carrier et Debby Talbot.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE…, peinture de RENÉE CARRIER

«La couleur est l’essence de la peinture, ce que le sujet ne manque jamais d’anéantir.» – Kasimir Malévitch.
C’est par un questionnement et par l’exploration de la couleur, à travers certaines expressions de la culture populaire que cette exposition trouve son caractère. Devenir rouge de colère, rire jaune, franchir la ligne rouge… autant d’expressions, pour autant d’impressions différentes chez le regardeur ! Une exposition qui revisite la monochromie et le pouvoir évocateur de la couleur.

Renée Carrier est une artiste de notre région habitant à proximité d’Amos. C’est d’abord en enseignement que Renée Carrier oriente sa formation et son travail, bien que la création ait toujours fait partie intégrante de sa vie. Tout en enseignant, elle poursuit en autodidacte son exploration picturale. En 1990, elle découvre l’aquarelle. Elle est séduite par la transparence et la luminosité de ce médium et c’est d’abord par ce médium qu’elle sera remarquée. Délaissant l’enseignement, Renée complète un certificat en arts plastiques à l’UQAT (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue) et continue son perfectionnement auprès de nombreux artistes reconnus. En avril 2005, elle est reçue membre signataire de la Société canadienne de l’aquarelle où elle participera à près d’une quinzaine d’expositions avec ce regroupement lui permettant la diffusion de ses œuvres hors région. Elle sera également lauréate du deuxième prix du jury à l’occasion du XXIIe salon. Au fil des ans, elle participe à divers symposiums et à de nombreuses expositions collectives et individuelles. Elle se distingue en dessin alors que les bernaches n’ont plus de secrets pour elle. Maintenant, elle explore de plus en plus la peinture à l’acrylique comme en témoigne la présente exposition.

REPAI (È) RES, peinture de DEBBY TALBOT

Pour se soustraire aux contraintes d’une société obsédée par la perfection et les apparences, le travail de Debby Talbot suggère de considérer des situations où s’expriment l’intimité, la vulnérabilité ou la méfiance. Transposés dans une nature sauvage, les caches et camps servent d’échappatoire aux règles de nos sociétés conformistes. Parfois rustiques et précaires, ces Repaires renvoient l’observateur à ses relations avec le confort ou l’inconfort. Sous cet angle, l’artiste aborde la question de l’identité et la place de l’individu dans la société. Au niveau technique, la matérialité des tableaux suscite une interaction avec le regardeur; de près, il est saisi par l’accumulation chaotique de morceaux de peinture, mais à mesure qu’il s’éloigne, il découvre la vraie nature du tableau. Ces différents points de vue justifient l’usage des deux homophones Repères et Repaires.

Debby Talbot vit et travaille à Montréal. Elle obtient en 2013 un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Depuis quelques années, cette artiste, peintre et également sculpteure, a exposé au Québec et à Toronto. En 2012, elle est lauréate d’une bourse d’excellence en peinture de la Fondation McAbbie. En 2013, elle fait partie de la sélection universitaire (UQAM) pour représenter la peinture au sein du programme de la bourse 1res Œuvres BMO.

Le vernissage de ces deux expositions aura lieu le vendredi 13 janvier à 17 h en présence des artistes. Bienvenue à tous !

L’exposition Repai (è) res, se poursuit jusqu’au 26 février 2017 tandis que Franchir la ligne rouge… se poursuivra jusqu’au 5 mars 2017, et ce selon l’horaire suivant:
Mercredi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h

-30-

Communiqué