Actualités

25 octobre 2016

La pluie, le feu, la neige… au Centre d'exposition d'Amos avec 3 nouvelles expositions

Source

Marianne Trudel
Centre d'exposition d'Amos

  • Téléphone

    819-732-6070

  • Courriel

    exposition@ville.amos.qc.ca

Deux nouvelles expositions sont présentées au Centre d’exposition d’Amos et s’ajoutent à NEIGE à compter du vernissage qui aura lieu le vendredi 4 novembre 2016 à 17 h, et ce, en présence des artistes mesdames Chantal Harvey et Camille Bernard-Gravel.

Dans les petites salles jusqu’au 30 décembre :
FORÊT NOIRE – Chantal Harvey

L’attrait du nord n’est pas le même pour ceux qui y sont nés ou qui y vivent que pour ceux qui le voient comme une simple source de développement économique. Le sud ne connaît pas toujours le nord. Chantal Harvey nous livre ici un travail où transparaît la stigmatisation d’un territoire après le ravage des flammes d’un feu de forêt, celui qui a forcé l’évacuation de Baie-Johan-Beetz en 2013. L’installation, à la fois dense et diaphane, est composée de pyrogravure, de gravure sur bois et de photographie. Elle interpelle ici notre réflexion sur l’immensité d’une nature fragile qui, par moment, se révèle austère, surprenante et à la fois régénérante.

Originaire de la Côte-Nord, Chantal Harvey habite plus précisément le village de Baie-Johan-Beetz, près de Havre St Pierre. Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal ainsi que d’un certificat en enseignement de l’Université Laval. Elle a enseigné au secondaire et à Natashquan en milieu autochtone pendant deux ans. Spécialisé en gravure, son travail a été présenté à plusieurs reprises lors d’expositions individuelles et collectives au Québec et à l’étranger, notamment en Pologne, en Allemagne, au Brésil, en Yougoslavie, en Hongrie, en Finlande, en Australie, en Bulgarie, en France et au Mexique. Elle est l’une des artistes accueillies au Centre d’exposition d’Amos dans les premières années d’activités à la Maison de la culture. Elle a reçu plusieurs bourses et prix, dont le Prix Personnalité artistique du Conseil de la culture et des communications de la Côte-Nord en 2005. L’artiste cumule plusieurs œuvres réalisées dans le cadre de la politique d’intégration des œuvres à l’architecture. Plusieurs de ses œuvres ont été acquises par des collections publiques et privées. Chantal Harvey s’est toujours sentie concernée et préoccupée par les questions environnementales et écologiques. Son travail de création pose un regard et suscite une réflexion sur les rapports entretenus entre les humains et la nature.

CONSTRUIRE LA PLUIE – Camille Bernard Gravel

Les projets de Camille Bernard-Gravel naissent de l’attention soutenue qu’elle accorde à divers phénomènes naturels simples, présents dans son environnement immédiat. Ses œuvres prennent forme à partir des interactions observables entre l’eau, la lumière, les ombres, l’air, les mouvements et les sons qu’ils produisent. Ici, l’artiste porte un regard poétique sur le phénomène naturel de la pluie, qui regorge d’une variété presque infinie de sons. Construire la pluie consiste en une installation visuelle et sonore qui se déguste en trois temps. Le visiteur est ainsi amené à vivre sa propre expérience de la pluie, le plaçant entre le souvenir qu’il en a et l’interprétation que l’artiste en a faite.

Native de Québec, Camille Bernard-Gravel a terminé avec mention un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval en 2014.Elle se consacre depuis à la réalisation de sculptures, d’installations cinétiques et de vidéos. Son travail a fait l’objet d’expositions individuelles à L’Œil de Poisson (Québec) en 2015 et à la Residencia Corazón (La Plata, Argentine) en 2014. Ses œuvres ont également été montrées lors d’expositions organisées dans le cadre de résidences d’artiste en France, en Thaïlande, et au Mexique, ainsi que lors d’expositions de groupe à Québec, Montréal et à New York. L’été dernier, elle était du nombre des artistes participants au Symposium international d’art contemporain de Baie St-Paul. Jeune artiste prometteuse de la relève, fortement impliquée dans le milieu, elle est administratrice et membre active de La chambre blanche, ainsi que membre de La bande vidéo, deux centres d’artistes ayant pignon sur rue à Québec.

Dans la grande salle jusqu’au 8 janvier 2017 :
NEIGE – Musée canadien de l’histoire en partenariat avec le Musée J. Armand Bombardier

Dès leur arrivée en Amérique du Nord, les Européens ont dû composer avec la neige, comme l’avaient fait bien avant eux, les Autochtones. Depuis, elle n’a jamais cessé d’influencer notre mode de vie et de mettre au défi notre capacité d’adaptation. Par l’entremise d’une quarantaine d’objets ethno historiques, artefacts, documents d’archives et œuvres d’art, l’exposition nous fait découvrir non seulement notre capacité d’adaptation et l’ingéniosité déployée, mais également la passion qu’elle suscite au niveau des activités sportives sur neige ainsi que l’inspiration qu’elle anime chez les artistes. Neige propose une histoire culturelle de cet élément essentiel de l’identité canadienne. Peut-être ne verrez-vous plus jamais l’hiver de la même manière!

Nous soulignerons chaudement l’ouverture de ces expositions le vendredi 4 novembre à 17 h en présence des artistes Camille Bernard-Gravel et Chantal Harvey. Bienvenue à tous!

Ces expositions se poursuivront selon l’horaire suivant;
Mercredi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h.
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h. Entrée libre.
Nous serons exceptionnellement ouverts les 19, 20 et 27 décembre 2016 de 13 h 30 à 17 h et 19 h à 21 h.
Nous serons fermés pour les fériés les 24, 25, 26 et 31 décembre ainsi que 1er et 2 janvier 2017.

Le Centre d’exposition d’Amos bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec

Communiqué