Actualités

12 septembre 2016

Une tournée québécoise et internationale pour Habiter les terres, la nouvelle création du Théâtre du Tandem

Source

Mélanie Hallé
Théâtre du Tandem

  • Téléphone

    819-764-5310

  • Courriel

    info@theatretandem.com

Habiter les terres, un spectacle coproduit par le Théâtre du Tandem et le Théâtre Les Porteuses d’Aromates (de Montréal) sera présentée au Festival de théâtre Les Francophonies en Limousin (France), les 26 et 27 septembre prochains, avant d’être diffusée en Abitibi-Témiscamingue, du 11 au 15 octobre à Rouyn-Noranda et du 19 au 22 octobre à Ville-Marie. La tournée québécoise se poursuivra ensuite dans les Laurentides, avec une représentation le 9 novembre à Val-Morin.

De la France au Québec, un itinéraire de création
Marcelle Dubois, l’auteure d’Habiter les terres, est native de Notre-Dame-du Nord. C’est lors d’une résidence d’écriture à Limoges, à la découverte de citoyens vivant dans des régions rurales enclavées, qu’elle a l’idée de revenir sur sa terre natale pour mener une démarche de création inspirée du sentiment d’appartenance des habitants des régions. Elle effectue donc une résidence d’écriture en Abitibi-Témiscamingue en 2011, en collaboration avec le Théâtre du Tandem.

Sa pièce a été créée en février 2016 au Théâtre Aux Écuries, à Montréal, où elle a rejoint 1 141 spectateurs. Fort de ce succès, le spectacle entamera cet automne une tournée à la fois québécoise et internationale.

Pour Hélène Bacquet, directrice artistique et générale du Théâtre du Tandem, « L’itinéraire du spectacle Habiter les terres est révélateur des ambitions du Théâtre du Tandem : faire naître une parole artistique audacieuse et originale, ancrée dans la réalité et l’imaginaire de l’Abitibi-Témiscamingue, et la faire rayonner en dehors des frontières de la région. Ce que nous rappelle la présence d’Habiter les terres au Festival des Francophonies en Limousin, c’est que la pièce de Marcelle Dubois, en s’enracinant profondément dans une réalité locale, touche à l’universel. »

Habiter les terres est une fable sur l’occupation du territoire. L’action se déroule dans un village de Guyenne réinventé par la poésie de Marcelle Dubois : Guyenne devient un endroit magique où les outardes et les ours dialoguent avec les humains, un endroit où tout est possible, même la plus improbable des révoltes. Alors que le village est menacé par un décret annonçant sa fermeture imminente, les habitants décident de kidnapper le ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Occupation du territoire pour le planter dans un champ de navets, afin d’obliger le premier ministre à venir leur parler.

Site Web
Communiqué