Actualités

14 juin 2016

À compter du 23 juin, le Centre d’exposition d’Amos présente trois nouvelles expositions

Source

Marianne Trudel
Centre d'exposition d'Amos

  • Téléphone

    819-732-6070

  • Courriel

    exposition@ville.amos.qc.ca

Trois nouvelles expositions sont présentées au Centre d’exposition d’Amos à compter du vernissage qui aura lieu exceptionnellement le jeudi 23 juin à 17 h, et ce, en présence des artistes Nicole Gingras, Sébastien Ouellette, Annie Boulanger et Ariane Ouellet. Une chance unique de les rencontrer à cette occasion ! Ambiance musicale avec DJ Lancelot !

Dans la grande salle – Constellations : le cercle tabou de NICOLE GINGRAS

Les interactions, les contrastes entre le monde construit par l’homme et la nature sont à la base de la démarche de Nicole Gingras. La nature vient adoucir et donner vie aux formes géométriques que nous utilisons le plus souvent dans les bâtiments et les villes : maisons aux pièces carrées, rues et passages aux lignes droites. Les plantes, la nature, ainsi que l’usure par les éléments viennent quant à eux, défaire cet ordre et rendre notre environnement plus intéressant.

Dans de grandes surfaces rectangulaires, je peins des formes plus organiques. Je vise à juxtaposer ces deux types d’espaces dans une même toile. De même que la nature envahit facilement et souvent avec démesure les endroits abandonnés par l’homme. De même, dans mon travail, les grandes surfaces initiales, sobres et géométriques côtoient d’autres formes plus petites, le plus souvent organiques.

À travers la peinture, au moyen de celle-ci, je cherche à faciliter l’atteinte d’un certain état de détente ou de contemplation et même de méditation chez la personne qui regarde. Ma production se fait dans l’espoir que notre esprit arrête sa course folle, le temps de décortiquer l’enchevêtrement de lignes et de formes qui s’étale devant lui. Dans ce but, j’utilise souvent le cercle pour délimiter des zones et permettre un focus. La liberté de s’exprimer de la façon de son choix prime ainsi sur la réticence observée à l’utilisation du cercle en arts…d’où le cercle tabou.

Nicole Gingras est une artiste originaire d’Amos. Elle s’est d’abord fait connaître en tant que céramiste dans les années 80. Bien qu’elle dessine et peint depuis une trentaine d’années, c’est seulement depuis 2011 qu’elle entreprend des cours en arts plastiques au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue puis au certificat en peinture à l’UQAT qu’elle terminera sous peu. Il s’agit ici de sa première exposition en solo dans le domaine des arts visuels, très peu de ses œuvres ayant été diffusées publiquement jusqu’à présent.

Dans les petites salles – Anthropomorphies de SÉBASTIEN OUELLETTE

Le travail en art de Sébastien Ouellette est intimement lié à son parcours en anthropologie. Il propose des œuvres picturales et sculpturales issues de diverses productions qui ont en commun d’être des variations sur le thème de la représentation de l’humain. À travers différents prismes, cette représentation est abordée, depuis les origines biologiques de l’espèce humaine jusqu’à sa dimension politique, en passant par l’étude comportementale et l’univers des mythes et légendes.

Artiste de Rouyn-Noranda, Sébastien Ouellette a d’abord fait des études en arts plastiques au Cégep de l’Abitibi Témiscamingue dans les années 90. Il a ensuite poursuivi à l’Université de Montréal au baccalauréat avec majeur en arts plastiques et mineur en anthropologie. En 2006, il termine une maîtrise en anthropologie. Cette exposition solo s’inscrit dans la suite des expositions Médiacratie et Anthropies présentées à Rouyn-Noranda en 2010 et 2014. L’artiste a une participation active en sculpture sur neige et plus récemment avec la paille et le foin !

Réseau d’influence du duo ANNIE BOULANGER et ARIANE OUELLET

Réseau d’influence est un petit corpus d’œuvres qui prend naissance dans le désir pour ces deux artistes de créer en duo. Peinture, collages, broderie et dessins s’influencent mutuellement dans cette complicité alliant leurs univers de femmes, de mères et d’amies. Bien que la maternité (et ses éternelles contradictions) soit au centre du projet, les thèmes abordés touchent à la famille et aux liens intergénérationnels ainsi qu’à l’amitié, qui est au cœur de leur réseau d’influence.

Annie Boulanger vit à Rouyn-Noranda. Elle a fait des études collégiales en Arts et Lettres, suivies d’une incursion en création visuelle multidisciplinaire à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Elle s’est sérieusement intéressée à la photographie et au cinéma avant de revenir à sa passion : l’illustration. Elle a notamment collaboré avec Les Éditions Dominique et compagnie, CEC, Chenelière Éducation et Les Éditeurs Réunis.

Ariane Ouellet est originaire d’Amos et réside à Rouyn-Noranda. En 2010, elle complète un baccalauréat en arts à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Elle possède également un D.E.C. en photographie obtenu au Cégep du Vieux-Montréal. C’est d’ailleurs en photographie que l’artiste s’est démarqué en début de carrière avec sa série documentaire Les Faiseurs de forêts à la fin des années 1990. C’est vers le milieu des années 2000 que l’artiste se met plus particulièrement à la peinture. Le dernier passage de cette artiste au Centre d’exposition d’Amos remonte à 2013 avec l’exposition La mélodie d’Alizarin.

Les expositions dans les petites salles, Anthropomorphies et Réseau d’influence sont présentées jusqu’au 23 août alors que Constellations : le cercle tabou se poursuivra jusqu’au 4 septembre 2016. Prendre note que pour une accessibilité accrue en saison estivale, nous prolongeons nos heures d’ouverture tous les mardis de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h.

L’horaire estival est le suivant;

Mardi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h.
Prendre note que le Centre d’exposition sera fermé le 24 juin et le 1er juillet
pour les fériés de la St-Jean et de la fête du Canada.
Entrée libre

Communiqué