Actualités

25 mai 2016

Cabaret de la 117 - Grandeur et décadence

Source

Étienne Jacques
Chien pas de médaille

  • Téléphone

    (819) 649-0286

  • Courriel

    chienpasdemedaille@gmail.com

Du 29 juin au 22 juillet 2016, la population de l’Abitibi-Témiscamingue est attendue à la Scène Évolu-Son pour assister à l’épilogue et au dessein des personnages qui ont vu le jour en 2014. Pour l’occasion, l’auteur et metteur en scène Étienne Jacques promet une finale inoubliable.

RÉSUMÉ
Cette année, le Cabaret de la 117 accueille la quadriennale des Music Hall. Un rendez-vous international où tous les cabarets du monde sont conviés. Divine (Jeanfrançois Cossette), une drag queen d’expérience, a le mandat de mettre en scène le spectacle de clôture. Au cours de sa création, elle devra se dresser face à plusieurs imprévus, comme la présence de Gerardo (Pierre Bédard), un père contrôlant, et le souhait de Sylvain (Étienne Jacques) de quitter le Cabaret.

NOUVEAUX MÉDIUMS
Toujours dans le but de se dépasser et d’offrir un spectacle encore plus grandiose, l’équipe intègre de nouveaux médiums dans sa production. Cette année, le Cabaret sera présenté sous forme de comédie musicale et mettra l’accent sur les années 50 et le Rockabilly. Il faut donc s’attendre à ce que soit parodiée, entre autres, la comédie musicale Grease, mais aussi d’autres géants de ce genre comme Chicago ou encore Burlesque. « Je ne suis pas un adepte des comédies musicales et je trouve ça toujours drôle de voir des personnages arriver de nul part chanter et danser comme s’ils faisaient ça depuis toujours. Ceci dit, je reconnais que quand c’est bien fait, c’est très impressionnant. », précise Étienne Jacques. Pour atteindre leur objectif, la production a engagé la Diva Caroline Pepin-Roy qui a supervisé les comédiens au niveau du chant et que l’on verra également comme comédienne dans le spectacle.

Aussi, le spectacle intègrera des vidéos et des projections architecturales qui ont été conçues par Jules Boissière, un finissant en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

PLUS DE REPRÉSENTATIONS
Le spectacle sera présenté 12 fois pendant quatre semaines. En présentant une offre culturelle différente sur une longue période, la production propose un divertissement continu et diversifié dans la région. De plus, dans le but de rendre le spectacle accessible à tous, le prix des billets demeure à 25$. Il est possible de vous procurer des billets de groupe de 20 personnes et plus. Ceux-ci auront droit à un rabais de 20% sur le prix des billets. Ils sont en vente sur chienpasdemedaille.com et au Gisement Bistro-Chocolaterie. Pour plus détails, vous pouvez également consulter la page Facebook de l’organisme.

CABARET DE LA 117 – GRANDEUR ET DÉCADENCE 
Présenté à la Scène Évolu-Son du 29 juin au 22 juillet (mercredi au vendredi) 2016 à 20 h

Texte et mise en scène : Étienne Jacques 
Comédiens : Pierre Bédard, Catherine Chabot, Geneviève Clavel, Jeanfrancois Cossette, Julie Gaudet, Audrey Lavoie, Cynthia Lemay, Marie-Pier Létourneau, Mikaël Morin et Caroline Pepin-Roy, 
Chorégraphies : Elisabeth St-Denis 
Graphisme : Stéphanie Cloutier 
Décor, costumes et accessoires : Isabelle Cossette et Karine Létourneau 
Lumières : Gabrielle Côté 
Création numérique et projections architecturales : Jules Boissière 
Photos : Louis Jalbert, photographe d’action et d’émotion

Site Web
Communiqué