Actualités

25 mai 2016

Soirée de performances à L'Écart

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue
Source

L'Écart
L'Écart

  • Téléphone

    819-797-8738

  • Courriel

    info@lecart.org

Dans le cadre de l’exposition Les Tranformables V.101, L’Écart vous invite à une soirée de performances ce samedi 28 mai à 19 h. Les artistes Alexandre St-Onge et Peter Flemming réaliserons une intervention à même leur installation.

ALEXANDRE ST-ONGE (Montréal)
MARC LEDUC (Montréal)
Lise G.

Alexandre St-Onge réalisera une performance sonore in situ où les objets et les sons qui habitent l’espace de la galerie seront utilisés et manipulés. L’installation deviendra une nouvelle créature à travers les actions sonores et les vocalisations possédées. Lise G. est la résultante d’une collaboration surprenante et inédite entre le peintre Marc Leduc et le compositeur Alexandre St-Onge. Lise G. est un espace processuel, une création monstrueuse où les pratiques se combinent, se heurtent et s’entremêlent pour générer un environnement audiovisuel sensible.

PETER FLEMMING (Montréal)
Orchestration irrationnelle

Lors de sa performance, Peter Flemming procèdera à la manipulation et à l’activation des objets et des dispositifs sonores à même son installation. Orchestration irrationelle est une installation sonore et cinétique improvisée in situ. Comme une machine productrice de sons et de lumières, sa création évolue en réponse aux signaux environnementaux spécifiques à l’espace, incorporant des matériaux trouvés sur place.

ANNE-F. JACQUES (Montréal)
États fluides

États fluides est un projet d’installation performative audio centré autour de la résonance d’engins fragiles, ridicules et obstinés, et d’utopies de mouvement perpétuel. L’œuvre est un spectacle ludique de mouvements et de sons présentés par de petits agencements d’objets hétéroclites animés par des moteurs qui interagissent les uns avec les autres.

ERIC MATTSON, commissaire (Montréal)
Les Inaudibles

Lors d’un atelier sur l’enregistrement de terrain (Field Recordings) donné à L’Écart à l’automne 2015, une commande a été faite aux participants, celle d’effectuer une série d’enregistrements intimes et localisés de la Ville de Rouyn-Noranda. Ces captations accompagnées de photographies sont les matériaux d’une carte sonore de la ville qui complète l’exposition.

Site Web
Communiqué