Actualités

14 mars 2016

Les Quartiers d'hiver du FME marque la fin de l’hibernation

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue
Source

Claudine Gagné
FME

  • Téléphone

    819 797-0888

  • Courriel

    communications@fmeat.org

C’est officiel. L’hibernation est terminée. La preuve? Près de 4 500 entrées ont été enregistrées à la deuxième édition des Quartiers d’hiver. Par rapport à l’année précédente, il s’agit d’une augmentation de l’achalandage de 12 %.

Les Quartiers d’hiver ont commencé en lion, le spectacle d’ouverture-bénéfice ayant fait salle comble. Nos festivaliers sont tombés sous le charme des Wainwright Sisters et de BEYRIES. C’est devant un public attentif que cette dernière a livré sa toute première prestation scénique à vie. La première soirée du festival s’est poursuivie au Cabaret de la dernière chance avec une des formations chères au FME, Random Recipe.

Nous ne pouvons passer sous silence le succès qu’ont remporté nos stars locales de l’improvisation haute voltige qui, pour l’occasion, ont donné une prestation spéciale avec musique. Habitués à de plus petits lieux de diffusion, Les Volubiles montaient sur la scène de la grande salle du Petit Théâtre du Vieux Noranda (PTVN) pour la première fois de leur histoire. Dans un PTVN plein à craquer et devant un public hilare, l’expérience fut une réussite.

Pendant ce temps, à l’Agora des arts, se délectaient les amateurs de chanson franco avec les nouvelles sensations Simon Kingsbury et Maude Audet. La bête de scène aussi connue sous le nom de Dumas a fermé le bal avec une bonne dose de feu pour les poudres. Conquise, l’assemblée ne s’est pas fait prier pour danser.

Quartiers d’hiver compte une autre salle comble à cette deuxième édition; la soirée hip hop. Mathew James, rappeur de Rouyn-Noranda, nous a fait l’honneur de lancer son premier album lors de cette soirée. Il ouvrait pour l’indétrônable Sans Pression et les bad boys de Loud Lary Ajust. Ce vendredi soir s’est terminé avec un spectacle où arts visuels et musique allaient de paire, gracieuseté d’Organ Mood.

Samedi, ça bûchait sur un chaud temps avec Evail Prevails, une formation d’ici, et avec Obey the brave. Rien de mieux qu’un public assoiffé de nouveautés musicales pour présenter des pièces fraîchement écrites. C’est bien ce que SUUNS et Plants and Animals ont compris en présentant, en primeur, leur plus récent album respectif aux festivaliers.

Les rockers acadiens Les Hôtesses d’Hillaire ont fait honneur à leur réputation en livrant un rock des plus théâtraux. Pendant ce temps, Avec le soleil sortant de sa bouche jammait à fond la caisse au Cabaret de la dernière chance.

Pendant la Nuit Électro signée par le collectif Moonshine, l’installation audiovisuelle « Kaléidoscope », créée par des étudiants en création numérique de l’UQAT, était projetée sur les murs. La soirée s’est terminée tard, très tard. Difficile de faire autrement avec D.J. Pierre Kwenders, D.J. Bonbon Kojak, D.J. J.U.D. et V.J. Boycott à l’animation.

Les invités des Quartiers d’hiver ont aussi été conviés à prendre part à quelques activités hivernales à la signature témiscabitibienne, soit la pêche sur la glace et la randonnée de motoneige.

Pour la deuxième édition, le pari a donc été relevé; les Quartiers d’hiver du FME ont fait sortir les festivaliers de leurs terriers et les passions musicales de l’hibernation.

Relations de presse :

Sonia Demontigny
819 763-9141
soniadamour@yahoo.ca

Sonia Cesaratto
514 206-4886
sonia@cesaratto.com

Site Web