Actualités

14 mars 2016

Une exposition incontournable fait escale au Centre d’exposition d’Amos

Logo Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue
Source

Marianne Trudel
Centre d'exposition d'Amos

  • Téléphone

    819-732-6070

  • Courriel

    exposition@ville.amos.qc.ca

LA QUESTION DE L’ABSTRACTION
Une production du Musée d’art contemporain de Montréal

C’est avec grand enthousiasme que le Centre d’exposition d’Amos inaugurera l’exposition LA QUESTION DE L’ABSTRACTION, le vendredi 18 mars à 19 h en présence de Monsieur le Maire de la Ville d’Amos, Sébastien D’Astous. À cette occasion, Emeren Garcia, responsable des expositions itinérantes du Musée d’art contemporain de Montréal, offrira une visite commentée de l’exposition. Cette importante exposition est présentée en exclusivité régionale.

La Question de l’abstraction, une exposition d’œuvres phares de la Collection du Musée d’art contemporain de Montréal qui constituent aujourd’hui un patrimoine national d’une valeur inestimable.

Aller à la rencontre des créateurs et des mouvements artistiques qui ont défini le développement de l’abstraction depuis les années 1940 au Québec et au Canada : voilà ce que propose l’exposition La Question de l’abstraction, présentée au Centre d’exposition d’Amos du 19 mars au 12 juin 2016.

Le riche panorama présenté par cette exposition couvre les années 1945 à 2000. Réunissant une sélection de 34 œuvres réalisées par 30 artistes et proposant un corpus de peintures et de sculptures qui privilégie le volet québécois de la Collection du Musée d’art contemporain de Montréal, l’exposition suit un parcours conçu en étroite collaboration avec le Centre d’exposition d’Amos.

La Question de l’abstraction s’articule autour des grands regroupements dont le premier réunit des œuvres de Paul-Émile Borduas, Jean-Paul Riopelle et Robert Roussil. Suivent les œuvres des Automatistes, notamment Marcel Barbeau, Fernand Leduc, Pierre Gauvreau, Claude Gauvreau et Marcelle Ferron. À leur suite, on apprend comment les Premiers Plasticiens tels Jauran, Jean-Paul Jérôme, Fernand Toupin, Louis Belzile, ainsi qu’entre autres, Guido Molinari, Jean Goguen, Denis Juneau, Jean-Paul Mousseau et Claude Tousignant, élaborent au cours des années 1950 et 1960 un langage plastique abstrait et géométrique. Ces derniers regroupements sont suivis par les œuvres des artistes qui explorent la fusion de l’expression gestuelle et la dynamique de la structure telle que représentée dans des œuvres d’artistes comme Lise Gervais, Jacques Hurtubise, Yves Gaucher, Rita Letendre et Charles Gagnon. Parallèlement, les propositions en sculpture d’artistes comme Armand Vaillancourt, Françoise Sullivan, Ulysse Comtois, Serge Tousignant et Roland Poulin, mettent en lumière différentes formes d’abstraction. En fin de parcours, La Question de l’abstraction présente les œuvres de nouvelles générations d’artistes motivés et inspirés par la recherche de l’abstraction : Michel Daigneault, Francine Savard et François Lacasse.

Une fierté pour le Centre d’exposition d’Amos

L’accueil de cette exposition d’envergure s’inscrit dans l’un des objectifs de programmation du Centre d’exposition d’Amos qui est de donner à ses publics l’accès aux plus importantes œuvres des collections des grands musées du Québec. La relocalisation du Centre d’exposition d’Amos, en 1993, dans la Maison de la culture et l’acquisition d’équipements de pointe nous ont permis de nous adapter aux normes requises pour la présentation d’expositions muséales.

Pour tous les citoyens d’Amos et d’Abitibi-Témiscamingue, des programmes éducatifs et d’animation sur mesure pour jeunes et adultes

Le privilège d’accueillir des expositions de grande qualité nous incite à redoubler nos efforts en matière d’éducation et d’animation afin de favoriser une plus grande sensibilisation aux œuvres de grandes figures de la scène artistique nationale. Pour les amateurs d’art et les personnes intéressées par l’histoire de l’art, l’exposition en soi est une source de plaisir et de connaissance. Quant aux groupes scolaires, ils seront conviés à un programme éducatif complet, incluant une visite animée et un atelier d’expérimentation. Dans le même esprit, nous nous joignons, pour sa première année d’implantation en région, au Réseau Petits bonheurs afin d’offrir à une clientèle préscolaire un atelier d’éveil en lien avec La Question de l’abstraction. Pour développer ces différentes activités, le Centre d’exposition d’Amos a pu compter sur la collaboration de l’équipe chevronnée des services éducatifs du MAC, notamment le secteur des visites et celui des ateliers de création.

Catalogue de l’exposition

L’exposition La Question de l’abstraction est accompagnée d’un catalogue lauréat du prix de la meilleure publication 2014 de la Société des musées du Québec pour la recherche faite à partir d’une grande collection. Publié sous la direction de la commissaire de l’exposition Josée Bélisle, la publication contribue de manière significative à la compréhension et à la relecture des principaux défis et grands enjeux à l’art contemporain, et elle constitue un précieux ouvrage de référence qui permet de voir et de décoder l’étendue d’un vaste mouvement artistique. Pendant la durée de l’exposition, un concours permettra aux visiteurs de gagner des exemplaires de cette publication.

L’exposition La Question de l’abstraction se poursuivra jusqu’au 12 juin 2016
Heures d’ouverture : Mercredi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h

———————-

Le Centre d’exposition d’Amos est une institution muséale qui relève de la Ville d’Amos, reconnue et soutenue au fonctionnement par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Remerciements

L’exposition La Question de l’abstraction et son catalogue ont été financés par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, dans le cadre du Programme de soutien aux expositions permanentes.

La tournée de l’exposition, y compris sa présentation au Centre d’exposition d’Amos, a été rendue possible grâce au gouvernement du Canada par le biais du Programme d’aide aux musées du ministère du Patrimoine canadien.

Site Web