Actualités

9 juin 2015

Le cercle Anishnabe de tourisme et de culture est initié

Source

Anne-Marie Belzile
Tourisme Abitibi-Témiscamingue

  • Téléphone

    819.762.8181

  • Courriel

    anne-marie@atrat.org

Les communautés, ainsi que les deux Centres d’amitié autochtones de l’Abitibi-Témiscamingue se sont rassemblés ce matin à Rouyn-Noranda pour initier le Cercle anishnabe de tourisme et de culture.

Au cours de la dernière année, les sept communautés anishnabek et les deux centres d’amitié autochtones ont signé la charte d’engagement à la démarche CULTURAT. Ils démontrent ainsi leur volonté de faire découvrir leur culture aux concitoyens de l’Abitibi-Témiscamingue ainsi qu’à ses visiteurs. À l’occasion de la Journée Dialogue, ils ont discuté de la mise en place du Cercle anishnabe de tourisme et de culture.

Par leur présence, ils expriment clairement le vœu de voir comment :

  •  Préserver et mettre en valeur les arts, la culture anishnabe pour la maintenir forte et vivante;
  •  Diffuser la culture anishnabe en développant une offre culturelle et touristique authentique, porteuse d’ouverture, qui apportera une fierté pour l’ensemble des citoyens qui vivent en  Abitibi-Témiscamingue, Autochtones et non-Autochtones;
  • Augmenter, par le biais de différentes activités, l’attachement et la fierté identitaire ainsi que culturelle des Anishnabek.

Tous s’entendent pour dire que les enjeux de développement sont grands et que les opportunités sont importantes. L’authenticité, la qualité et la diversité seront au cœur des discussions. « C’est un pas de plus vers le rapprochement des peuples, un objectif de CULTURAT. Une autre étape qui permet de mieux nous connaître. C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons vécu, ce matin, un moment historique pour l’Abitibi-Témiscamingue » de dire le président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Émilien Larochelle.

« Tourisme Abitibi-Témiscamingue souhaite accompagner les Premières Nations dans la mise en valeur de leur culture, dans le respect et l’ouverture. C’est humblement que nous mettons à profit nos connaissances pour soutenir l’avènement de produits autochtones riches en expérience culturelle » de conclure la directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Randa Napky.

Site Web