Actualités

10 février 2015

Les priorités pour que les jeunes aient accès aux arts et à la culture

Source

Samuelle Ramsay-Houle, agente de projet
Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

  • Téléphone

    1 877 764-9511, poste 27

  • Courriel

    projet@ccat.qc.ca

C’est le vendredi 6 février dernier que le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue tenait son évènement JEUNES + CULTURE = CITOYENS, un forum sur la citoyenneté culturelle des jeunes. Réunissant une soixantaine de participants du milieu culturel, de l’éducation, municipal, de la petite enfance et des maisons de la famille, ce premier rendez-vous a permis d’échanger et de prioriser des recommandations nationales et régionales pour engager la communauté dans l’éducation artistique et culturelle des enfants et des jeunes.

Rappelons que l’objectif principal de la démarche est de formuler des recommandations qui s’intègreront dans un plan d’action national sur dix ans, afin que tous les enfants et les jeunes du Québec :

  • aient accès aux arts et à la culture;
  • participent activement aux arts et à la culture;
  • acquièrent une culture artistique.

En plus de cet objectif national, le Conseil de la culture s’était doté d’un objectif similaire, mais sur le plan régional. Sur ces deux aspects, nous pouvons dire qu’il y a de belles conclusions qui sont ressorties du forum. En effet, « c’est grâce à plusieurs étapes dans la journée de vendredi que nous en sommes venus à des recommandations, tant sur le plan national que régional, qui permettront de rapprocher les jeunes des arts et de la culture » a mentionné Pierre Laliberté, président du Conseil de la culture.

Des objectifs plus concrets et d’autres plus globaux se sont dégagés de la journée. Par exemple, on recommande au niveau national d’Intégrer les arts et la culture aux saines habitudes de vie, alors qu’au régional, on parle de Créer un réseau de diffusion jeunesse régional. C’est près d’une dizaine recommandations qui seront retenues au bilan de cet évènement.

En plus des discussions lors des ateliers, les participants ont eu droit à une conférence d’ouverture avec Marie Eykel, une table ronde composée d’intervenants de la région ainsi qu’une performance de Jeunes musiciens du monde de Kitcisakik.

Cette journée de consultation est un moment décisif pour la région afin de faire valoir nos réalités au niveau national et, également, afin de se doter d’outils qui permettront un meilleur maillage entre tous les acteurs de la jeunesse, des arts et de la culture de la région.

Communiqué