Actualités

11 septembre 2014

Québec chasse et pêche, la première décennie de Frédéric Lavoie

Source

Marianne Trudel
Centre d'exposition d'Amos

  • Téléphone

    819-732-6070

  • Courriel

    exposition@ville.amos.qc.ca

C’est à l’occasion du vernissage de l’exposition Dans la mire… regards sur la chasse le 19 septembre 2014 à 17 h que le Centre d’exposition d’Amos procèdera également à l’ouverture de l’exposition Québec chasse et pêche, la première décennie de l’artiste Frédéric Lavoie présentée dans la salle d’exposition à l’étage jusqu’au 9 novembre 2014.

Frédéric Lavoie travaille principalement le médium vidéographique, à travers lequel il questionne, depuis plus de dix ans, la notion du point de vue par le biais de l’observation et de l’écoute. L’exposition qu’il présente comporte deux installations principales;

L’installation vidéo intitulée À l’affût, présentée une première fois en 2011 à l’occasion de la Triennale québécoise du Musée d’art contemporain de Montréal, fait état d’une recherche visuelle et sonore sur le thème de la nature sauvage. L’artiste a filmé des animaux sauvages dans la logique du documentaire animalier afin de rendre compte de la précarité du rapport traqueur/ traqué. Le montage vidéo met en évidence le fait indéniable que personne – surtout pas les animaux – ne se laisse filmer volontairement. La bande sonore de cette œuvre est conçue de manière à ce que l’on se retrouve dans un rapport d’extrême proximité sonore, et ce, en contre-pied de l’équilibre fragile maintenu dans la bande image.

Pour la seconde installation, l’artiste est allé puiser dans la culture populaire de la chasse et de la pêche en fouillant les archives de la première revue québécoise consacrée à ce sujet : Québec chasse et pêche, fondée en 1971 et devenue par la suite Sentier chasse et pêche. L’œuvre se présente comme une ethnographie visuelle réalisée à partir de l’ensemble du contenu de la revue (photographies documentaires, titres, publicités, graphiques, encarts, légendes). Les images extraites des 120 numéros parus entre 1971 et 1981 sont classées par thèmes – portraits individuels et de groupe, enjeux écologiques, amérindiens, animaux morts et vivants, armes à feu, masculinité et féminité, alimentation, curiosités, désuétudes, traditions – et analysées, avant d’être montées sous la forme d’animations vidéo. Ces nouveaux assemblages, déployés sur plusieurs écrans, soulignent l’abondance du matériau et l’impossibilité d’en faire le tour. À travers ce bestiaire d’images animées, l’artiste propose un récit synthétique et ouvert du Québec sauvage des années 1970. Cette décennie, marquée notamment par la transition du noir et blanc à la couleur dans l’image imprimée, permet un recul sociologique et technique. Divers objets et impressions issus du travail d’archive, créés pour cette exposition, occupent la salle et servent d’entrée en matière dans cet univers de chasse et pêche.

Frédéric Lavoie vit et travaille à Montréal. Il détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal ainsi qu’un baccalauréat en anthropologie de l’Université de Montréal. Son travail a été présenté dans des centres d’expositions au Canada et lors de plusieurs manifestations vidéo internationales. L’exposition solo qu’il a présentée à la Cinémathèque québécoise en collaboration avec le centre Dazibao en 2011 a été sélectionnée au premier Gala des arts visuels du Québec dans la catégorie Meilleure exposition en centre d’artistes. L’année 2014 est particulièrement occupée pour cet artiste par la présentation d’une exposition solo à Sporobole à Sherbrooke, une autre à la Galerie Clark à Montréal alors qu’actuellement le Musée régional de Rimouski lui consacre une exposition-bilan. Deux résidences d’artiste s’ajoutent à cette liste; sa participation au 32e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul et une autre résidence de recherche au Musée McCord pour décembre prochain.

L’exposition Québec chasse et pêche, la première décennie se poursuivra jusqu’au 9 novembre 2014

Mercredi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h
Entrée gratuite!

Site Web
Communiqué