Actualités

4 juin 2014

Lancement de la 12e édition de la Biennale internationale d’art miniature

Source

Véronic Beaulé
MRC de Témiscamingue

  • Téléphone

    819.629-2829

  • Courriel

    veronic.beaule@mrctemiscamingue.qc.ca

La BIAM 2014 s’installera, du 6 juin au 29 septembre 2014, à la Galerie du Rift de Ville-Marie.

Nombres d’oeuvres et pays participants

Cette année, la Biennale comptera près de 400 oeuvres en provenance de 20 pays différents: Allemagne, Argentine, Australie, Brésil, Bulgarie, Canada, Croatie, Equateur, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Italie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Serbie, Slovénie et Suisse.

Jury

Le jury est composé de trois membres, soient des artistes professionnels de haut calibre. À chaque édition, le jury compte un membre provenant de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, un de la province et un provenant du national ou de l’international. En l’occurrence, le jury sera composé de l’artiste Colette Jacques de Moffet, de Pierre Beaudoin de Montréal et enfin de Paul Walty de Toronto.

Colette Jacques est une artiste originaire de Moffet qui travaille depuis maintenant 28 ans principalement la performance et l’installation. C’est par une approche très spirituelle qu’elle conçoit des pièces autour des droits et de l’histoire autochtone. C’est depuis la découverte de ses origines algonquine que l’artiste s’est approprié ce thème.
Durant sa carrière artistique, Colette Jacques a également eu la chance de performer au Brésil, en France, à New York et un peu partout au Canada. Elle est d’ailleurs membre du collectif d’artistes Perspective 8 depuis 1990.

Paul Walty travail le dessin, le collage de photos/dessins, les images assistées par ordinateur, l’animation image par image et l’installation. L’artiste est actif dans le milieu des centres d’artistes autogérés du Canada et il est membre de plusieurs de ces centres dont La Voix Visuelle (Ottawa), Vaste et Vague (Carleton-sur-mer, Québec), Le Labo (Toronto) et La Galerie du Nouvel-Ontario (Sudbury).Il a fondé, avec Denis Leclerc et Joseph Muscat, le collectif PADEJO.

Les nouveautés

Cette année, la Biennale a axé sa programmation sur la relève régionale. Une vidéo artistique promotionnelle sera réalisée par l’étudiante en cinéma Sara Baril Gaudet et sera présentée en première dans les salles de cinéma de la région, notamment au Paramount de Rouyn-Noranda et au Colisée de La Sarre.

De plus, afin de commencer la Biennale en grand, deux murales seront réalisées, une par Jeanine Hallé et l’autre par Gabrielle Grisé, 2 jeunes artistes de la relève en illustration. Les murales au sol seront inaugurées le soir même de l’ouverture.

Ces murales viendront agrémenter une toute nouvelle terrasse aménagée qui sera mise en place dans le stationnement de notre édifice donnant sur la rue principale de Ville-Marie et où auront lieu les festivités de la programmation lors des jours de beau temps.

Chaque membre de notre jury viendra participer à notre programmation en offrant, soit un atelier, une formation ou encore une performance.

De plus, le Bistro de la Galerie fera office de lieu d’exposition pour nos très jeunes artistes des écoles primaire et secondaire de l’Abitibi-Témiscamingue qui ont participé nombreux cette année.

C’est dans un univers coloré, transparent, voir presque flottant que le spectateur sera transporté, grâce à la thématique de cette année : le spectre de lumière. Effectivement, les oeuvres seront accrochées à des plexiglass transparents (colorés ou non) ceux-ci suspendus au plafond. La conception de la salle est une réalisation de Francine Marcotte et Christine Brézina.

Une programmation haute en couleurs pour tous vous attend pour la 12e édition de la Biennale. Au programme, des spectacles de musique, des formations, des ateliers, des performances d’artistes, des courts-métrage et des surprises qui viendront rythmer la Biennale tout l’été.

Commanditaires

L’événement est rendu possible grâce à notre partenaire officiel, La Caisse Desjardins du Témiscamingue, Hydro-Québec et plusieurs entreprises du territoire et de l’Abitibi-Témiscamingue.

Dans la réalisation de la programmation, la Biennale s’est également greffée à plusieurs institutions culturelles, municipale et scolaire soient, La Ville de Ville-Marie, Le Projet Trappe, le Conseil de la Culture de l’Abitibi-Témiscamingue, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue , Le Festival du Documenteur ainsi que La Foire Gourmande.

C’est également grâce à l’aide de la Ville de Ville-Marie, du Ministère de la Culture et des Communications du Québec, de Emploi Québec, de Patriomoine Canada ainsi que l’ que la Biennale 2014 est possible.

Les informations concernant les participants, le jury ainsi que la programmation sont en ligne sur notre site web : www.lerift.ca .

Site Web
Communiqué