Actualités

28 mai 2014

FME 2014 – 12 nom pour nos 12 ans!

Source

Claudine Gagné
Festival de musique émergente

  • Téléphone

    819 797-0888

  • Courriel

    communications@fmeat.org

Le rendez-vous tant attendu! Le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME) est de retour pour une 12e édition du 28 au 31 août prochain. Plus la programmation prend forme, plus le FME est impatient de la partager. Voici une idée de ce qui vous attend.

Le FME est fier de présenter en tête d’affiche le violoniste et multi-instrumentiste Owen Pallett. Cette année, ce fabuleux musicien, de formation classique, était en nomination aux Oscars pour la bande originale du film Her, réalisé et scénarisé par Spike Jonze. En se laissant transporter par sa prestation, les festivaliers auront la chance de vivre une expérience musicale rare.

Pour sa 12e édition, fidèle à lui-même le festival accueille quelques incontournables de la musique d’ici. Daniel Bélanger, monument de la chanson et de la poésie québécoise, présentera les « riffs » à saveur country de son dernier opus. Jimmy Hunt, révélation Radio-Canada 2011-2012, nous chantera la pomme avec son dernier album, Maladie d’amour et le folk contemporain et Gainsbourg-esque de Hunt envoûtera certainement le public. À nouveau, les pieds de Philippe B fouleront leur terre natale, mais cette fois-ci, ce sera pour y présenter son récent projet Ornithologie, la nuit. Le génie des mots et la douceur des sentiments quotidiens voyageront par la
pop classique intemporelle et bien ficelée de Monsieur B.

Il sera possible d’entendre les charmants accents du trio d’Acadiennes les Hay Babies. Leurs belles histoires et la recette d’indie-folk qui leur est propre plongeront le public dans une ambiance musicale apaisante.

Encore une fois, le FME a pensé aux fans de rock pesant et d’univers déjantés. La formation PyPy, formée de Choyce, Phil Clem, Simon S et Annie-Claude – membres des Sexareenos, CPC Gangbangs, Red Mass et/ou Duchess Says, comblera les esprits assoiffés de sons audacieux et de prestations à tout le moins singulières. Dans la même veine, réputé pour ses prestations impressionnantes, Totorro promet d’en mettre plein la vue avec son post-rock croisé de post-pop original. Les adeptes de rock-garage seront aussi comblés avec Mark Sultan, l’homme-orchestre à la voix désincarnée.

Puisque le festival offre toujours un éventail de styles musicaux, le flow agile et arrogant des membres du groupe rap The Posterz sera partie prenante de l’événement et les amateurs de métal ne seront pas en reste, Slaves on Dope brassera les cages et les cordes de guitare.

C’est toujours avec une excitation certaine que le FME recevra de la belle visite de l’Europe. Le groupe The Feather (Belgique), projet solo de Thomas Médard chanteur de la formation Dan San, charmera les mélomanes avec ses paysages cinématographiques sonores. À son tour, le trio français Laetitia Shériff traversera l’Atlantique avec un rock nerveux et aéré qui valse entre la joie, la révolte et la mélancolie.

Enfin, la programmation complète vous sera révélée le mardi 15 juillet. La prévente en ligne des passeports débutera la semaine suivante, soit le 22 juillet. D’ici là, le FME s’associe avec Leucan et présente un spectacle-bénéfice mettant en vedette le groupe Le Trouble, le 6 juin à la Scène Paramount de Rouyn-Noranda. Restez à l’affût en consultant quotidiennement la page Facebook www.facebook.com/FestivalMusiqueEmergente et le site www.fmeat.org.

Site Web
Communiqué