Actualités

3 mars 2014

Kaléïdoscope, la rencontre de deux virtuoses!

Source

Julie Goulet, responsable des communications
Agora des Arts

  • Téléphone

    819 797-0800

  • Courriel

    communications@agoradesarts.com

L’équipe de l’Agora des Arts est très heureuse de recevoir Marc-André Gauthier, virtuose du violon, et Vladimir Sidorov, bayaniste, dans leur spectacle intitulé Kaléïdoscope, le samedi 15 mars à 20 h.

Découvert par le grand public en première partie d’André Gagnon, Marc-André Gauthier présente KALEIDOSKOPE où il sera accompagné de l’accordéoniste bayan de talent Vladimir Sidorov. Le concert est présenté en divers tableaux, où les styles musicaux se métisseront avec habileté. Les échanges musicaux entre les deux instrumentistes promettent d’être brillants et éclatés. Ces musiciens, issus de cultures différentes et jouant deux instruments de nature distincte, se rejoignent par une formation classique acquise dans les plus grandes écoles.

MARC-ANDRÉ GAUTIER, VIOLONISTE
La carrière de Marc-André Gautier démarre sur les chapeaux de roue. À 9 ans, il remporte le premier prix du Concours de musique du Canada avec la meilleure note de l’histoire de ce concours (99,8%). Ce tour de force lui ouvre la porte des plus grands orchestres du Canada. Véritable incarnation de l’enfant prodige, il multiplie les premiers prix dans d’importants concours de musique à travers le monde. Il termine ses études académiques à l’âge de 22 ans. Avec l’obtention d’un doctorat du conservatoire national supérieur de Paris. De retour à Montréal, il plonge dans le jazz, la musique tzigane, la musique de film et le tango. Marc-André Gauthier recherche inlassablement de nouveaux sons, de nouvelles mélodies et de nouvelles sources d’inspiration. Tout en demeurant fidèle à la musique classique, il élargit son répertoire et s’aventure partout où son oreille le mène. C’est alors qu’il travaille avec André Gagnon sur son premier album. Ce dernier fait honneur à la richesse de son parcours et à son désir le plus cher, celui de rendre son instrument accessible au grand public.

VLADIMIR SIDOROV, BAYANISTE (Bayan, accordéon classique russe)
Vladimir Sidorov, né en Russie, obtient après de brillantes études au Conservatoire d’état d’Astrakan (Russie), le titre très convoité dans son pays de « musicien de concert ». Son grand talent et sa virtuosité incomparable sont reconnus dès son jeune âge, alors qu’il rafle systématiquement tous les premiers prix des concours auxquels il participe. Ses débuts sur la scène internationale en tant que bayaniste de concert se font en 1997, lors d’une tournée qui le mène dans plusieurs pays de l’Europe de l’Est. Parallèlement à sa carrière de concertiste, il explore aussi la composition musicale. Soliste ou invité d’ensembles renommés, tant en Russie qu’au Canada, Vladimir Sidorov, lors de ses prestations en concerts, soulève toujours l’enthousiasme du public. Il s’est fixé comme objectifs de faire connaître l’école russe de bayan en Occident et de démontrer le vaste potentiel de l’accordéon bayan, en tant qu’instrument de concert.

28$ régulier/25$ ainé/ 18$ étudiant

ACHAT DES BILLETS
Billetterie de l’Agora des Arts, 37, 7e Rue, Rouyn-Noranda, du mardi au vendredi, de 12 h 30 à 17 h
En ligne, en tout temps, via https://agora.ticketacces.net
À la porte : 30 minutes avant la représentation (au 170, Murdoch)

Entrevues : 
Marc-André Gauthier, 514 544-4258

Site Web
Communiqué