Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

Judith
Michaud

Arts visuels
Marianne
Dumas

Arts visuels
Babillard

Les arts et la culture : un dossier incontournable pour les candidats aux élections fédérales

publié le 8 octobre 2015

Le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue (CCAT) aimerait connaitre les positions des divers candidats de la région sur les enjeux culturels qu’ils s’engagent à défendre s’ils sont élus le 19 octobre prochain. Actuellement, les propos de nos candidats touchent presque exclusivement l’économie. Pourtant le secteur culture a un impact économique incontestable tant pour le Canada que pour l’Abitibi-Témiscamingue.

Selon la Coalition canadienne des arts, le PIB de la culture se chiffrait à 48 milliards de dollars en 2010 (3 % du PIB total du Canada). C’est plus que les secteurs de l’hébergement et de la restauration (32 milliards) ou de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse (23 milliards). Comme démontré par le Portrait des arts et de la culture en Abitibi-Témiscamingue, une telle vitalité est extrêmement présente en Abitibi-Témiscamingue. Ainsi, entre 2007 et 2014, il y a eu augmentation de 48 % du nombre d’artistes et de 18 % pour les organismes. Pendant cette même période, le nombre d’évènements culturels est passé de 17 à 27.

Au Canada, le secteur culturel a généré près de 25 milliards de dollars en taxes et impôts à tous les paliers de gouvernement en 2007, soit plus du triple des 7,9 milliards de dollars qu’ils ont consacrés à la culture la même année. Pour l’Abitibi-Témiscamingue, toujours dans le Portrait des arts et de la culture, on comptabilise en 2013 plus de 1,2 million d’entrées dans différentes activités culturelles (cinéma, spectacles, bibliothèques, institutions muséales, etc.), et ce, sans compter les milliers de spectateurs qui assistent aux divers évènements culturels de notre région.

Quoiqu’en progression, encore aujourd’hui, les sommes fédérales imparties pour les arts et la culture dans notre région sont toujours minimes.

Nos candidats régionaux appuieront-ils une augmentation des budgets dévolus à Patrimoine canadien, qui permettrait d’avoir un impact sur le financement de nos salles de spectacles, nos évènements, nos institutions muséales, nos infrastructures?
Seront-ils prêts à majorer les crédits versés pour le Conseil des arts du Canada pour qu’ils atteignent 300 millions de dollars, et ainsi accroitre les possibilités de financement de nos artistes, de nos troupes de théâtre et de nos diffuseurs en arts de la scène et en arts visuels ainsi que de nos centres d’artistes?

Autres préoccupations du CCAT, de plus en plus, les productions de nos artistes sont disponibles à travers une grande diversité de média (site Web, appareil mobile, etc.). Jusqu’ici, financièrement, cette multiplication des plateformes de diffusion profite davantage aux fournisseurs de services qu’aux créateurs de contenu.

Comment les partis des candidats en élection entendent-ils moderniser et renforcer les politiques en soutien à la création, à la diffusion et à l’accès à du contenu canadien?

Des réponses qui auront des impacts pour des centaines d’artisans du milieu culturel et des milliers de consommateurs en Abitibi-Témiscamingue. Qu’en pensez-vous chers candidats, est-ce que cela vaut la peine de nous faire part des dossiers culturels que vous désirez défendre si vous êtes élus?



Calendrier culturel  
Abitibi-Témiscamingue

Soumettre un événement
Babillard du conseil

Mémo d'art - décembre 2015

[En savoir plus...]


Les arts et la culture : un dossier incontournable pour les candidats aux élections fédérales

[En savoir plus...]


Portrait des arts et de la culture en A-T (2007-2014)

[En savoir plus...]


Bilan du Forum JEUNES + CULTURE = CITOYENS

[En savoir plus...]


Mémo d'art - juillet 2015

[En savoir plus...]


Consulter les archives