Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

Fernand
Bellehumeur

Littérature et conte
Gilles
Parent

Musique
Babillard

PRIX DU PUBLIC TVA ABITIBI-TÉMISCAMINGUE - VOICI LES NOMMÉS

publié le 14 mars 2011

ÊTES-VOUS PRÊTS À VOTER?


VOUS AVEZ JUSQU’AU 10 AVRIL POUR VOTER POUR L’ARTISTE DE VOTRE CHOIX!
Votez dans une des quatre bibliothèques municipales de la région, dans les bibliothèques du Réseau Biblio ou sur le site de CFEM.

CLIQUEZ ICI pour visionner les capsules vidéo et pour voter.

Courez la chance de gagner une oeuvre de Renée Carrier, artiste de la MRC Abitibi, ainsi que le privilège de remettre le Prix du Public TVA Abitibi-Témiscamingue le 18 avril prochain au Cabaret de la dernière chance.

 

GAËTAN ROBERGE
MRC Abitibi
Gaëtan Roberge est membre fondateur, directeur et professeur de piano au Centre d’études musicales d’Amos depuis près d’une trentaine d’années. Cet artiste, originaire de la Beauce, a adopté la région et la région l’a adopté. Il s’exerce au piano depuis son tout jeune âge et a poursuivi ses études dans le domaine, entre autres, à l’Université Laval. Il a participé à plusieurs tournées dans les bars pendant plusieurs années aux 4 coins du Québec et en Ontario avec différentes formations musicales comme Delta Blues Band (1980 à 1982), le Groupe Mononcle (1983 à 1998), Les QU’AT (2000) ainsi que plusieurs autres formations pour différentes productions locales, régionales et provinciales. Il est chef de choeur de l’Ensemble vocal de l’amitié d’Amos depuis 24 ans et chef de choeur des Compagnons du Nord de Malartic depuis 15 ans. Chaque année, depuis maintenant 15 ans, il est chef de choeur et pianiste aux semaines chantantes en France et au Québec auxquelles ont participé les plus grands tels Ferland, Ferrat, Vigneault, Piché, Dubois, Lavoie, Séguin et Rivard. Il a également été chef d’orchestre pour le spectacle régional au Lion d’or et au Métropolis avec Les QU’AT et plusieurs artistes natifs de l’Abitibi-Témiscamingue (Raoûl Duguay, Boom Desjardins, Gildor Roy, Yves Marchand et Dany Bédar). Dans le cadre du spectacle « 2000 voix chantent le monde », il a dirigé, rien de moins que 2300 choristes au Colisée de Québec et au Centre Bell, en collaboration avec Marie Bernard et Michel Rivard. En 2003, il fut récipiendaire du prix Thérèse-Pagé à Amos. Il fait partie des associations Choeurs sans frontières (Québec), Chanson internationale (Québec), Musique au choeur (France) et Fous chantants d’Alès (France).

                                         Crédit photo : Sylvanne Lemoine

GILLES PARENT
MRC Abitibi-Ouest
Originaire et résident de Macamic, l’auteur-compositeur-interprète Gilles Parent est un père de famille qui s’est lancé dans la chanson jeune public en juin 1999. En 1995, il est lauréat auteurcompositeur-interprète du concours Tout Nouveau Tout Show de Gatineau. Il est demi-finaliste auteur-compositeur-interprète au Festival en chanson de Petite-Vallée ainsi qu’à deux reprises au réputé Festival international de la chanson de Granby. Très prolifique, Gilles Parent enregistre cinq albums entre 1999 et 2007 : J’espionne (1999), La terre grouille (2002), Le messager de Noël (2002), Au suivant (2005), Le sixième sens (2007). Dès décembre 2009, le tournage du DVD Le messager de Noël est prévu. Le Québec, l’Ontario, la Suisse et la France sont toujours et régulièrement au programme de ses tournées. Avec ses disques et ses spectacles, il chante avec le coeur à l’humour, sans déguisement. Ses nombreuses années d’expérience témoignent également de son amour pour l’enseignement et du malin plaisir qu’il dévoue à l’écriture, la musique, enfin pour ce métier qu’il affectionne. On ne reste pas simple spectateur lorsque l’on assiste à un concert de Gilles Parent, mais l’on bouge et l’on participe! Coiffé de son chapeau multicolore, garni de sa guitare et de sa belle voix, il partage ses tendres chansons teintées d’humour pour le plaisir des enfants!



JACQUES MARCHAND
MRC Rouyn-Noranda
Compositeur et chef d’orchestre très impliqué dans son milieu, Jacques Marchand dirige depuis maintenant presque 25 ans l’Orchestre symphonique régional de l’Abitibi-Témiscamingue (OSR). En plus de fonder l’OSR en 1987, il crée en 1993 l’orchestre de chambre, l’Ensemble Aiguebelle. Jacques Marchand détient un baccalauréat en composition de l’Université McGill. En 1996, il a été chef invité pour le gala 25e anniversaire du Mary Washington College Symphonic Orchestra de Frederiksburg en Virginie où il a créé une de ses oeuvres en première étasunienne : Un dimanche à Poznan. Entre 1993 et 1996, il dirige quatre concerts de fin de stage en République Tchèque. En 2001, il enregistre avec l’Orchestre symphonique national d’Estonie ainsi que le Concerto d’Aranjuez de J. Rodrigo le concerto pour guitare qu’il a composé, Les quatre éléments, avec comme soliste le guitariste de réputation internationale Rémi Boucher. En 2007, avec l’Orchestre symphonique régional de l’Abitibi-Témiscamingue, il crée la première partie de la grande fresque épique L’Épopée québécoise : Jacques Cartier, composée en collaboration avec le compositeur Edgard Davignon et le poète Jean Neuvel. En plus des multiples tournées régionales avec l’OSR et l’Ensemble Aiguebelle, il signe la trame sonore du spectacle à grand déploiement Le Paradis du Nord.

                                                   

MARTIN BERNARD
MRC Témiscamingue

Natif de St-Placide de Béarn au Témiscamingue, Martin Bernard est auteur-compositeurinterprète depuis plus de 15 ans. La poésie particulière des grands espaces témiscamiens se transcende les textes et les mélodies qu’il compose. On y découvre un être sensible à la simplicité et qui sait résumer les grands questionnements de la vie en chantant les humeurs de la terre que l’on sème… la nature humaine! Depuis le début des années 1990, accompagné de ses complices musiciens et amis, Martin Bernard fait de la musique. Puisque la variété de leur répertoire est un atout, les styles qu’ils explorent leur permettent d’évoluer un peu partout sur les scènes de la région. Que ce soit la St-Jean Baptiste ou les quelques spectacles au Cégep et à l’Université, c’est en toute camaraderie que les membres du groupe se prêtent aux festivités de toutes sortes Ils ont ainsi la chance de participer à plusieurs spectacles d’artistes de renom dont Les Frères à Cheval, Les Colocs et Zébulon. À l’aube du nouveau millénaire, la musique traditionnelle devient une autre source d’inspiration et le violon prend sa place au sein du groupe. Les veillées du jour de l’An se succèdent et deviennent d’incontournables occasions festives de se rassembler. De nouveaux joueurs se joignent à ces réunions, et voilà la musique qui va, vibrant jusqu’aux p’tites heures du matin. La création importe beaucoup pour Martin Bernard. C’est ainsi qu’en 2004 est produit le spectacle L’épouvantail dans une petite salle de Montréal. Dans une intimité acoustique, Martin Bernard signe ici toutes les chansons. Comme l’amitié n’est en aucune façon contradictoire avec la création, c’est en toute liberté qu’il se joint à Jacquelin Poitras pour former Les Cinq doigts de la main. À l’hiver 2005-2006, l’ensemble lance un album intitulé Sur les cendres du monde. C’est dans un souffle énergique que Martin Bernard poursuit son rêve de création, avec le groupe La Baie du Sauvage qui lance son premier album intitulé Le monstre du lac au printemps 2009. La même année, la formation est invitée au Festival des Guitares du Monde d’Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda, en première partie du spectacle de Lynda Lemay.



CHANTAL ARCHAMBAULT
MRC Vallée-de-l’Or
Chantal Archambault est une auteure-compositrice-interprète qui présente un assortiment de pièces aux textes imagés sur un fond de musique country-folk. C’est en 2007 qu’elle se fait connaitre en lançant un album autoproduit, Le collage, qui par sa grande authenticité charme son premier public. Au passage, il atteint aussi Dany Placard avec qui elle se lie pour réaliser son deuxième album lancé au FME 2010, La romance des couteaux, une oeuvre antagonique où les contrastes d’images et de sons s’entrechoquent pour servir des histoires humaines et sincères dessinées d’un trait. Candide et brut, à l’image de Chantal Archambault et de son parcours, ainsi se définit La romance des couteaux. Chantal Archambault a été récipiendaire de deux prix lors du FRIMAT 2008 et participante aux Francouvertes 2009. En février dernier, elle présentait son deuxième vidéo clip réalisé par le réalisateur valdorien Serge Bordeleau ainsi que par le directeur photo Pierre-Étienne Bordeleau. Dans un deuxième temps, ce fut la première fois qu’elle présenta son spectacle à Val-d’Or depuis le lancement de son album à l’automne dernier. En compagnie de ses musiciens Dany Placard, Michel-Olivier Gasse, Guillaume Bourque et Jean-François Mineau, elle a également visité le Festival des langues sales à La Sarre lors de sa dernière édition. Chantal Archambault a aussi participé à la célébration des 10 ans de Bande à part lors d’une soirée au Savoy du Métropolis dans le cadre de la Nuit Blanche.


Merci à nos partenaires :
Les concessionnaires Toyota de la région
Desjardins
Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec (MCCCF)
Conseil des arts et des lettres de l'Abitibi-Témiscamingue
Ministre régional Pierre Corbeil


Crédit photo :
CCAT pour la photo de Gaëtan Roberge
Sylvanne Lemoine pour la photo de Gilles Parent
Christian Leduc pour la photo de Jacques Marchand
Sarah Marcotte-Boilard pour la photo de Chantal Archambault
Martin Bernard - gracieuseté de l'artiste


Calendrier culturel  
Abitibi-Témiscamingue

Soumettre un événement
Babillard du conseil

Mémo d'art - décembre 2015

[En savoir plus...]


Les arts et la culture : un dossier incontournable pour les candidats aux élections fédérales

[En savoir plus...]


Portrait des arts et de la culture en A-T (2007-2014)

[En savoir plus...]


Bilan du Forum JEUNES + CULTURE = CITOYENS

[En savoir plus...]


Mémo d'art - juillet 2015

[En savoir plus...]


Consulter les archives