Il pleuvait des oiseaux / Les héritiers de la mine / Jeanne sur les routes

Les deux romans proposés dans le cadre du programme ont demandé une recherche élaborée, l'un sur le domaine minier et l'autre sur le communisme et l'immigration au Canada. Le premier, Les héritiers de la mine, raconte l'histoire d'une famille de 21 enfants dans un lieu inusité, une ville fantôme de l'Abitibi minier, sur une période de trente ans (1965-1995). Le deuxième, Jeanne sur les routes, raconte un amour impossible dans la Babel communiste qu'était Rouyn-Noranda dans les années 1930. La recherche étant un aspect méconnu du travail de l'écrivain chez les jeunes lecteurs, l'auteure propose un atelier sur les liens entre le travail de recherche et le travail littéraire. Comment le travail littéraire construit-il une œuvre d'imagination à partir d'un matériel de base (souvenirs personnels, recherche documentaire, etc.) qui peut sembler une contrainte à la création libre? Comment le réel alimente-t-il l'imaginaire? Quelles contraintes le réel impose-t-il à la fiction? Et, plus prosaïquement, quels sont les outils de recherche à la disposition du romancier? Quelles sont ses méthodes de travail?

Clientèle cible:
8